Immagini della pagina
PDF

— Theory ( the ) of the agreeable sensations. Basel (* Strasbourg, Levrault), 1800, in-8 ,4 fr..

L'édition originale est de l'pg.

— Métaphysique de l'âme, ou Théorie des sentiments moraux; trad. de l'angl. (par M.-Ant. Einous ). Paris , 1764» 2

VOl. ÎQ-I2.

Quelques biographes citent une autre traduction de a ! ouvrage, publiée en 1764 » par un anonyme, autre qu'Eiuoua; mail il y a lieu de penser que les biographes ont fait erreur, et que la traduction d'Ëidous , publiée en 1764 , sons le voile de l'anonyme, et celle citée par eux, ne font qu'une seule et même traduction.

— Théorie des sentiments moraux, traduction nouvelle de l'angl., avec une Table raisonnée tles matières contenues dans l'ouvrage, par M. l'abbé Blavet. Paris, Valade, 1774» 2 Toi. in-12.

— Théorie des sentiments moraux, ou Essai analytique sur les principes des jugements que portent naturellement les hommes, d'abord sur les actions des autres , ensuite sur leurs propres actions; suivi d'une Dissertation sur l'origine des langues, trad. de l'angl. sur la septième et dernière édition , par madame Soph. de Condohcet (née de Grouchy). Paris, an vi (1798), a vol. in-S. — Sec. édition. Paris, Barrois aîné, 1820, a vol. in-8 , 14 fr.

Cette dernière traduction de la Théorie des sentimenu agréables a été faite sur une édition à laquelle A. Smith avait fuit, pendant sa dernière maladie, des changements considérables. Madame de Condorcet a placé en tête an avertissement, et y a ajouté une traduction des Considérations sur l'origine et la formation des langues , et huit lettres sur la sympathie, renfermant l'examen critique de la doctrine de l'auteur, que madame de Condorcet n'approuve pas entièrement.

Une édition des Œuvres complètes d'Adam Sinitb, précédées d'une Notice sur sa vie et ses écrits, a été publiée par le prof. Dug. Stewart (1817, 5 vol. in-8, avec un portr.}.

SMITH (Robert). — Cours complet d'optique; trad. de l'angl. ( par le P. PÉZénas, anc. prof. roy. d'hydrographie), contenant la théorie, la pratique et les usages de cette science. Avignon, veuve Guichard; et Paris, Saillant; Jombert, etc., 1767, 2 vol. in-4, avec fig.

Tous les exemplaires de cette traduction ne doipas être anonymes; car Bellepierre de Neuve Église, en l'annonçant dans son Catalogue hebdomadaire , 11 avril 1767, nomme le F. Pézénas.

— Le même ouvrage, sous ce titre: Traité d'optique, trad. de l'angl. (avec des augmentations considérables, par Du Ton I\.

vAL-i.E-RoYl.5rMr, Malassis; et Paris, Durand, 1767, in-4, avec fig. —Supplément, trad. par le même. Brest, 1784, iu-4.

Traduction plus recherchée que celle de Pézénas, à cause des augmentations considérables que Uuval a faites au traité.

SMITH. — * Lettres aux femmes mariées, trad. de l'angl. Yverdon, 1770, in-8.

SMITH (mistriss Charlotte), née TurJîer , poè'te et romancière anglaise; morte en 1806.

— Abbaye (F) de Palsgrave, ou le Revenant; trad. de l'angl. par M. D. M. Marchais De M. (migneaux). Paris, Pigoreau, 1818, 3 vol. in-12, 9 fr.

— Bandit ( le ) calédonien.. ..

Traduit parextraits dans la Nouvelle Bibliothèque "des romans.

— Barozzt, ou les Sorciers vénitiens, chronique du xve siècle. (Trad. de l'angl.) Paris, Plancher, 1817, 2 vol. in-12, 5 fr.

— Cavernes ( les ) des montagnes bleues, on Orgueil et haine, trad. de l'angl. par M. Marchais De Migiïeaux. Paris } Pigoreauy 1819, 4 vol. in-12, 10 fr.

— Célestine , ou la "Victime des préjugés; trad. de l'anglais sur la seconde édition, par la citoyenne R. (rome) Paris, Buisson, 1795, 4 vol. iu-ia.

— Corisaudre de Beauvilliers, anecdote française du xvie siècle, trad. de l'anglais par Isabelle de Montolieu. Paris, Demonville, 1806, 2 vol. in-12, 4 fr. — Nouv. édit. Paris, Arth. Bertrand, 1821, in 12 , 3 fr.

— Corisandre de Beauvilliers, roman historique ( abrégé de l'angl. par M. de SaLaberry). Biais, et Paris, Démoavilie, 1806 , 2 vol. in-12.

Os'.deux traductions pourraient bien n'être qu'une seule et même: il n'est pas vraisemblable que, dans la même année, le libraire Deinonville se soit arrangé d'une double traduction du même livre. Barbier aurait donc eu raison de présenter M. de Salaberry non comme l'abréviateur de l'ouvrage de Charl. Siniih, mais bien tomme le blanchisseur de madame de Montolieu.

Autre observation. Ni Benss, dans son Angleterre littéraire, ni l'auteur du Dictionnaire des écrivains vivants de la Grande-Bretagne, ne citent parmi les ouvrages de Ch. Smith aucun roman sous le titre de Corisandre de Beauvilliers.

On remarque , dans l'original de cet ouvrage , dont la scène se passe en France , trop peu de connaissance de ce pars , quoique l'auteur l'ait habité; mais quelques fautes de géographie et autres , ont été corrigés par les traducteurs fiançais.

—Desmond, on l'Amant philantrope, trad. de l'angl. par L.-C. D. . . . Paris, Denné, 170/3,/, vol ;« »Set2vnl in-.12.

— Kiuroeline, ou l'Orpheline du château, trad. de l'angl., par .... Paris, .. . .,

4 vol. in-12; ou 1799, 5 vol. iiw8.

— Éthelinde, ou la Recluse du lac, trad. de Tangl. par P. de La Montagne. Paris, Maradan y on vu (1799), 6 vol. in-18, ornés de 6 grav., fi fr.— Nouv. édition. Paris, Renard, i8o5, 4 vol. in-12, 6 fr.

— * Geneviève de Castro, ou le Mariage mystérieux; trad. de l'angl. par J. Cohen. Paris, Dentu, 1821, 4 vol. in-12, 10 fr.

Tout ce que dit , dans sn préface , le traducteur pour prouver que cet ouvrage est de Ch. Smith nous semble infirmer son assertion. Pïgoreau.

— Jeune (le) Philosophe, trad.de l'angl. Paris, Le Normatif, an vu (1799), 3 vol. in-II, avec 3 fig., 5 fr.

— Loisirs ( les ) de l'enfance et de la jeunesse , ou Historiettes amusantes et morales; ouvrage traduit de l'angl. de Ch. Smith, de Prisoilla Wakefield et autres écrivains, par T.-P. Bertin. Paris, Blanchard et comp. , 1812 , /, vol. in-iS, 5 fr.

— Montalbert et Rosalie , trad. de l'angl. Paris, Testa , an vin (1800); ou Paris, Locard, an xui (i8o5), 3 vol. in-12 , avec 3 gravures, 5 fr.

— Promenades (les) champêtres, dialogues n l'usage des jeunes personnes, trad. de l'angl. Genève, Paschoud, an vu (1799)» 3 vol. in-12 fig. 5 fr.

— Proscrit ( le ) , trad. de l'angl. sur la deuxième édition; par feu L.-Antoine MarQuand. Paris, Le Normant, i8o3 , 4 vol. in-12, avec 4 jolies iig., 7 fr. 5o c.

Dans la Bibliographie biographlco-romanclère, M. Pïgoreau cite une édition de ce roman de 16 i.j , en z vol. in-i2.

Dans ce roman se retrouvent la plupart des événements de la vie de l'auteur.

— Roland, ou l'Héritier vertueux, trad. de l'angl. par le cit. M. . . . Paris, Maradan , an vri (1799), 5 vol. in-i2 , avec

5 grav,, 8 fr.

— Le même ouvrage, sons ce titre : le Testament de la vieille cousine; trad. de l'anglais sur la deuxième édition (par madame CÉRé-I}ÀRBR).P<Ym, G. Mathiot, 1816, 4 vol. in-12 , 10 fr.

Tous les ouvrage» que nous venons de citer sont attribués par M. Pigoreou , dans sa Bibliographie bîogntpliico romancière, à Ch, Smilh ; mais il est fort douteux que Ions inteiit d'elle; ainsi , par exemple, l'auteur du Dictionnaire des écrivain» viv.mli de la Grande Bretagne , etc. (1816, in-8) , donne à une demoiselle Smith, actrice de quelque mérite du théâtre de H-iymarket : /-• Bandit alitoitïeii et ti'inizii. Un reste, on est loin d'tivoir traduit eu français tout ce qu'a écrit Ch. Smith : Reuss

eite de cette dame'une vingtaine d'ouvrages imprimés de 1784 à 1800.

Les romans de Ch. Smith, écrits avec une élégante simplicité , offrent beaucoup d'intérêt, surtout dans In peinture des peines qui suivent les passions; mais ils n'excellent pas au même point quant à la connaissance du inonde et à l'art de saisir le ridicule.

SMITH (Maria-Lavïnia), que les auteur* français de bibliographies de romans font fille de la précédente.

— Adeline, ou la Confession, imité de l'angl., par le traducteur du «Revenant de Bérezule » et de la « Fugitive de la forêt» (M. Malherbe), Parts, Renard, 1808, 5 vol. in-12, 10 fr. 5o c.

— Estelle, ou la Fugitive de la foret; trad. de l'angl. Paris, Maillard, i8o3, a vol. in-12 , 3 fr.

— Le même ouvrage, sous ce titre : la Fugitive de la forêt , trad. de l'angl. (par M. Malherbe). Paris, Plassan, i8o3; ou IIIe édition, Paris, le même, i8o5, 2 vol. in-T2, 3 fr.; et Paris, Renard j 1807, 2 vol. in-i 2 , 3 fr.

— * Revenant ( le ) de Bérezule , imité de l'angl. parle traducteur de «la Fugitive de la forêt » (M. Malherbe). Paris, Plassan, an xin (t8o5), 4 vol. in-12, 6 fr.; ou Paris, Renard, 1807, 4 v°l« in-12, 7 fr. 5o c.

La dernière édition porte pour titre : te Revenant du château ile^Bereiule,

Notice dont nous ne garantissons pas plus l'exac tilude que pour la précédente: nous la.lirons encore du livre de M. Pigoreau,

SMITH ( J. ). - Observations générales sur les eaux, de Cheltenham , trad. de l'angl. par F. Lebreton. PaAs, Rojez^ij&g^ in-8.

SMITH (J.-S.). —Histoire naturelle des lépidoptères les plus rares de Géorgie, avec les plantes qui leur servent d'aliment, composée d'après les observations de J. Abbott, par J.-S. S Mite .'En anglais, et en français ( de la traduction de M. Rom Et ). Londres, *797» 2 vol. in-fol., avec pi.

SMITH ( Hugh ). — Guide des mères, ou Manière d'allaiter, d'élever, d'habiller des enfants, de diriger leur éducation morale, et de les traiter de la petite vérole; ouvrage trad. de l'angl., sur la sixième édition , par T.-P. Bertin. Paris, Delalain fils, au vit (1799)1 in-18, 1 fr. 20 c.

SMITH (Thomas), compilateur anglais, prédicateur calviniste de la chapelle de lady Huntingdon, Spa Fields, à Londres.

— Cabinet {le ) du jeune naturaliste t on Tableaux intéressants de l'histoire îles animaux, offrant la description delà nature, des mœurs et habitudes des quadrupèdes , oiseaux, poissons, amphibies,reptiles, etc., les pins remarquables du monde connu, et elassés dans un ordre systématique. Trad. de l'angl. ( par mademoiselle Ai.yon et MM. T.-P. Bf.htin et Th. Mandar ). Paris,Maradan, 1810, 6 vol. in-12 , ornés de 05 jolies gravures, a5 fr.; ou Paris, Ledoux et Tenré, 1818, 6 vol. in-12, 24 fr. — IVe édit., revue par A. Antoihe. Paris, Bellavoine, 182g, 6 vol. in-12.

Les gravures de ta première édition sont effreliveinent jolies; mai* les cuivres onl depuis unit servi que les tirages en sont aujourd'hui pitoyables.

L'original de cet ouvrage , qui a obtenu asseï de succès en France, parut à Londres, en 1807, 6 vol. in-8.

SMITH. —Fugitif (le), trad. de l'angl. par E*** A*** ( Et. Aigman ). Paris, Ouvrier, i8o3, 3 vol. in-ta, 5 fr.

SMITH ( Horace ), avocat et littérateur anglais du six.'" siècle.

—* Bambletye House, or Cavaliers and Konndheads : a novelby one of the anthois of the «Rejected ad dresses.» Paris, printed ly Didot aine. Galignani, 1826, 3 vol. in-12 , i3 fr.

Les Rrjccied Atlilresses parurent à Londres , en 1812, et l'année suivante elles obtinrent une quatrième édition. T. Suiilh , frère d'Horace, en est le second auteur.

—Bambletye House, ou Cavaliers et Têtes Rondes, roman nouveau ; trad. de l'angl., snr la troisième édition, par A.-J.-B. DeFiucosntET. Paris, Gosselin ; Mame-Delaimay et Vallée, 1826,5 vol. in-12, i5 f.

— Nouvelle ( la ) Forêt, roman nouveau; trad.del'angl. (par A.-J.-B.Defaucohpret). Paris, Gosselin, i83i, 4 vol. in-12, 12 fr.

— Beuben Apsley, histoire du temps de Jacqnes II, roman traduit de l'anglais par A.-J.-B. DEFA.ucoNrB.ET. Paris, Ch. Gosselin; Mameet Delaunaj•Vallée, 1827, 5 vol. in-12, 12 fr. 5o c.

— * Ïbr-Hill ( the), an historical novel. By the author of « Bambletye Honse ». Paris,Galigriani, 1826, 3 vol. in-12, i3 fr.

— Tor-Hill, histoire du temps de Henri VIII, trad. de l'angl. par A.-J.-B. De.

FAircoHPBET. Paris, Ch. Gosselin, 1827, 5 vol. ini2, 12 fr. 5o c.

Walter Colyton. ( Trad. de l'angl. ).

Paris, Pougin, i836, 2 vol. in-8, i5 fr.

— Zillah, histoire juive, tirée des annales de Jérusalem ; trad. de l'angl., par A.-J.-B. Defaccokpret.Paris, Ch. Gosselin, 1829, 5 vol. in-12 , î.ii fr.

Cet auteur o été connu bien lard en France : il écrit pourtant depuis Isij.

SMITH (John Spencer), anglais fixé en Normandie depuis près de vingt ans j docteur en droit civil de l'Université d'Oxford; membre de la Société royale, de celle des antiquaires et de celle des arts, manufactures et commerce de Londres; de la Société géologique et de eelle des antiquaires de France; de l'Académie des sciences, arts et beHes-lertres de Caen; de la Société Iionéenne et de celle des antiquaires de Normandie; de l'Association normande; do l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen; de la Société académique des s'-ienecs, arts et belles-lettres de Falaise; de la Société d'émulation d'Abbeville; de la Société d'agriculture , commerce et des arts de BouIogne-sur-Mer; de la Société française pour la conservation des monuments historiques; du Congrès scientifique général de France; vice-président honoraire de la Société-philharmonique du Calvados , etc.

Cantate pour le jour de Sainte-Cécile ,

patronne de la Musique; traduc'io 1 libre en regard de l'ode anglaise de Drydeh , intitulée : «le Banquet d'Alexandre », par feu madame Spencer Smith; lue à l'Académie de Caen, le 10 novembre 1826. Caen, Chalopin , 1826, in-8, 1 fr. — Sec. édition, avec le texte anglais en regard, et augmentée de notes critiques snr la vie et les actes de sainte Cécile , tirées des plus célèbres hagiograpb.es, par l'éditeur ( J.-S. Smith). Caen, Chalopin, 1827, in-8, 1 fr. 5o c.

— Conp-d'oeil sur l'Histoire d'Angleterre, depuis 1485 jusqu'en 1509. Discours lu à l'Académie de Caen,le 28 avril 1826. Paris, de l'imp. de Guiraudet, i83i, in-8 de 28 pag , a fr.

Tiré à 3oo. La première page de cet écrit , ainsi que le'titre courant portent : Discourt apologétique sur te signe de Umri VII, roi A'Angleterre.

Description d'un monument arabe du moyen-âge, existant en Normandie. Caen, Leroy, 1820 , in-8 de 16 pag.

— Discours prononcé à l'Académie des sciences , arts et belles-lettres de la ville de Caen, le iS mai i832 , par John Spencer Smith, en présentant, de la paît de l'auteur, une nouvelle édition grecque des écrits de Marc-Aurèle Antnnin, avec une version pet satine en regard par M. Hammer. Paris, de l'impr. de Pinard, j83a , in-8 de pages , 2 fr.

— * Eiamen d'une note ajoutée par le traducteur français aux « Antiquités anglonormandes » , de Ducarel. Par l'auteur dn Mémoire sur la cassette orientale conservée à Baveux. Caen, ...., in-8.

— * Jeu ( le ) du whist, traité élémentaire des lois , règles , maximes et calculs de ce jeu, appuyé d'exemples tirés des meilleures autorités , etc. ; trad. de l'angl., et rédigé de nouveau à l'usage des sociétés françaises , par un amateur anglais. Caen , de l'impr. de Chalppin, 1819, in-12, 3 fr.

Barbier, sous le n° 23,734 de ses anonymes , en révélant le nom de M. Smith, l'a écrit incorrectement Smjtke.

En annonçant ce livre, en ibiq, M. Beucbot a fftit faire la remarque que son titre était composé absolument sans aucun point ni virgule.

— Mémoire sur la culture de la musique dans la ville de Caen et dans l'ancienne Basse-Noruiandie, lu à l'Académie de Caen, le 10 novembre 1826, et à la séance fondatrice de la Société cécilienne de Normandie, le 22 novembre 1826. Caen, T. Chalopin;, et Paris, Lance, 1827, in-8 de 36 pag. , 2 fr.

Tiré à 3oo exemplaires.

— Notice nécrologique sur M. A. Brngnière de Sorsum , lue à l'Académie de Caen, le 14 novembre 1823. Caen, Chalopin, 1823 , in-8, 2 fr.

Réiœpr., en 1827, en léte de la seconde édition de la traduction faite par M. E. H. Smilli du Voyageur, par Bruguère ( voy. l'art, suivant).

— Précis d'un Mémoire sur une cassette orientale à Bayeux , qui sert à conserver les vêtements sacerdotaux de S. Regnoliert, évêque de ce diocèse dans le vt° siècle, lu à l'Académie de Caen, le 14 avril 1820. Caen, Chalopin, 3820, in-8, orné de cinq gravures en taille douce, 2 fr. 5o c.

Tous ces écrits ont été tirés à petit nombre.

M. J. Spencer Smith , en outre, a fourni quelques notices et mémoires aux sociétés savantes de la Normandie , dont il est membre; mais qui n'ont pas été, comme les précédents, imprimés à part.

Il est aussi l'éditeur de deux écrits de son Gis (voy. l'art, suivant ). et du Slilhriaka , ou le Culte de Milhra , mémoire de M. Jos. de H» M Me» , auquel il 0 ajouté des notes (i833).

SMITH ( Edward-Herbert ), fils du précédent, membre de l'Université de Cambridge et de la Société des antiquaires de Normandie.

— Recherches étymologiques sur le choléra-morbus. Paris , de l'impr. de Pinard, i832 , in-8 de 12 pag.

Le faux-titre porte: Diuours académique mr le mot choléra.

— Samuel Bochart, recherches sur la vie et les ouvrages de cet auteur illustre. Mémoire adressé à l'Académie de Caen en i8'53. Caen, i833, in-8 , 3 fr.

— Voyageur (le), discours en vers par feu M. BauuuiÈRE Se Sorsum , avec une traduction anglaise ( en vers ) en regard , par E. Herbert Smtth. Caen, Chalopin,

1827, iu-8, 2 fr. 5o c. — Sec. édition, augmentée d'une Notice biographique sur l'auteur du poème , par l'éditeur J.-S. Smith. Caen, le même , 1827, in-8 , 3 fr.

SMITH. —* Dictionnaire ( nouv. ) des secrets des arts et métiers. Paris, Corhet aine, 1824, iu-12 , 5 fr. — Deuxième édition, revue et corr. Paris, le même,

1828, in-12, 5 fr.

SMITH (Thomas). — Art de peindre à l'aquarelle, enseigné en vingt-huit leçons; trad. de l'angl. Paris, Alph. Giroux; Audot, 1827, in-4 de 60 pages, avec planches coloriées, i5 fr.

— Beaux-Arts : perspective, dessin , peinture et gravure, suivi d'un Dictionnaire des termes usités dans chacun de ces arts; trad. de l'angl. sur la dixième édition de Smith , par M. Bdlos. Paris, Urbain Cane!; Audin, t825, in-i2, avec 3 planches, 6 fr.

— Mécanique appliquée anx arts et anx manufactures; trad, parM.BuLOs. Paris, Audin; Lecointe, 1828, 2 vol. in-:2, avec 16 planches, 12 fr.

— Traité d'agriculture et d'horticulture, trad. de l'angl. sur la dixième édition, par M. Bulos. Paris, Urb. Canel; Audin, i8i5, in-i 2 , 6 fr.

Ces quatre ouvrages sont-ils traduits du même auteur? voilà ce que nous ne pouvons affirmer.

SMITH , avocat et juge suppléant.

— Aperçu sur l'état de la civilisation en France, lu le 20 décembre 1827, à la Seclété d'agriculture, arts et commerce de l'arrondissement de Saint-Étienne ( Loire ). Seconde édition , suivie d'un fragment sur l'industrie de Saint-Étienne. Paris, A. Dupont; Lyon, Pezieux, 1828, in-8 de 72 pag.

— Examen de deux brochures intitulées: l'nne, De l'intolérance considérée comme devoir da chrétien, par un catholique; l'antre, De la nécessité de ne tolérer que les sectes tolérantes, par un homme. Paris, defimpr.de Crapelet, 1829, in-8 de 16 pages.

— Plaidoyer prononcé le 14 janvier 1829, devant la chambre temporaire de SaintÉiienne sur cette question : Un juge auditeur peut-il présider un tribunal ? SaintEtienne, de l'impr. de Gaudelet, 1829, in-8 de 3o pages.

— Rapport fait à la commission d'enquête dn chemin de fer de Saint-Étienne à Lyon, par M. Stniib. ( Avis de la commission.) Paris, de l'imp. d'Herhan, i836 , in-4 de 48 pages.

SMITH (mistr. Harrison), de Washington.

— * Mac-Carthy ( les ), ou Qu'est-ce que les gens comme il faut ? roman américain; trad. de l'angl par Lamst (masque de M. L. P.-E.-A. SÉDI1.1.0T).Paris, Sidillot, 1829, 4 vol. in-12, 12 fr.

SMITH ( E ). — Onanisme ( de 1' ), ses snites et leur guérison; trad. de l'angl. par l'auteur. Bordeaux, deVimp.de Henry Paye, i83o, in-ia de 96 pag.

SMITH ( Ch. ). — Inflexions anglaises; ponr servir d'introduction directe à l'étude des auteurs. Sec. édit. La Haye, A. Kloots, l832, petit in-8 de via et de 28 pages,

1 fr.

A. ceux qui n'apprennent la langue anglaise que pour en connaître la littérature , j'offre, ilit l'auteur, dans sa préface , cet opuscule , comme étaul, a l'exception d'un bon Dictionnaire, le seul livre élémentaire dont ils aient jamais besoin.

SMITH ( L. ). — Guide de la conversation française et anglaise, à l'usage des voyageurs et des étudiants, contenant un vocabulaire de mots usuels, suivi d'exercices. Nouv. édit., revue el augm. Paris , Uingray; Th. Barrois; Truchr, i837, in-«8, a fr. Soc.

SMITH ( J. ). _ Quelques Observations sur le marché aux porcs de Calais et de Saint-Pierre-lès-Calais. Calais, de l'imp. deLcleux, J837, in-8 de 8 pag.

SMITH DE SIRAPED (Williams).— Forme (de la ) de la terre et de son influence sur la géographie et l'astronomie. Mémoire présente à l'Académie des sciences de Philadelphie, traduit par La.mab.che. Paris, Pélicier, 1828 , in-8 de 58 pages et 2 planches.

SMITS (Edouard), à Ixelles, faubourg de Nainur, directeur de la statistique générale au ministère de l'intérieur de la lielgique; ex-référendaire sous le gouvernement des Pays-Bas; membre et correspondant de de plusieurs académies belges et étrangères; né à Bruxelles.

— Recherches statistiques sur la Belgique, faites au nota du ministère de l'intérieur (du pays). Bruxelles, 1836, in-4.

—Recherches sur la reproduction et la mortalité de l'homme aux différents âges et sur la population de la Belgique. (Premier Recueil officiel ). Bruxelles, L. Hauman et Compagnie, 1832, in-8, avec pi.

En société avec M. Quelelet.

■— Recueil de lettres sur l'Afrique. i835.

— Statistique criminelle de la Belgique. 1826-30. (Second Recueil officiel). Bruxelles, M. Hayez, 183a, in-4.

En société avec M. Quelelet.

— Statistique des Pays-Bas,publiée au nom de la commission royale de statistique. Bruxelles, 1827-29, a gros vol. in-4.

—Statistique nationale. Développement des trente et nu tableaux publiés par la commission de statistique, et relatif aux mouvements de la population dans les PaysBas, depuis la création du royaume jusqu'à 1824 inclus. Bruxelles, Tarlier, i8a7>in-8, 2 fr. 11 cents.

I.ITTÉRATCBE.

—* Elfrida, ou la Vengeance, tragédie er» 5 actes, par l'auteur de « Marie de liourgogue». Bruxelles, H. Tarlier, 1823, in-8, avec une lithogr., 2 fr. 5o c.

— Épître à Sa Sainteté le pape Pie VII. Bruxelles, Aug. Wahlen et Compagnie, 1821, in-8 de 16 pag.

— Inondation (T), dithyrambe, par E.smits, suivi d'un Moyen facile et économique d'être bienfaisant, proposé aux jeunes gens, et de pensées diverses, par Syl. Van de Wïïer. Bruxelles, de l'impr. de Hayez, t8a5 , in-8.

« IndietroContinua »