Immagini della pagina
PDF

pocalypse, chap. XXII, 1,2, ou Précis des Œuvres théologiques d'Eminan.Swendenborg. Londres, l'Auteur, et La Haye, P.-F. Gosse, 1786, in-8 de 237 pag.

— Le même ouvrage, sous ce titre : la Vraie religion chrétienne, contenant la théologie universelle de la nouvelle Église, prédite parle Seigneur dans Daniel, chap. VII, vers. i3,14,et dans l'Apocalypse, ch.XXII, vers. 1, 2; trad. du latin sur l'édition d'Amsterdam, 1771 (par M. Parratjti ). Tome Ier (et unique). Paris, Barrois Vaine, 1802 , in-8 , 4 fr.

— Vraie (la) religion chrétienne, contenant la théologie universelle de la nouvelle Église, traduite par J.-P. Moet, et publiée par un ami de la vérité. Paris, Treuttel et Wurtz, 1819, 2 vol. in-8 , i5fr.

— Terres ( des ) dans notre monde solaire, qui sont nommées planètes, et des terres dans le ciel astral, etc. ; trad. du latin s'ir l'édition de Londres, en 1758, par J.-P. Moet. Strasbourg, et Paris , Treuttel et Wurtz, 1824, in-8, 2 fr.

— Traduction de quelques chapitres de son livre, sur la manière de convertir le fer cru ou de fonte en acier, en divers lieux. Strasbourg, J.-R. Dulsecker, 1737, io-12.

— Traité curieux des charmes de l'amour conjugal dans ce monde et dans l'autre, ouvrage traduit du latin en français, par M. de Brnmore ( masque de Guytow , frère du chimiste ). Berlin , et Basle, Decker, 1784, in-8.

— Le même ouvrage, sous ce .titre : les Délices de la sagesse sur l'amour conjugal et les voluptés de la folie sur l'amour snortatoire; traduit du latin sur l'édition d'Amsterdam de 1768 , par J.-P. Moet. Paris , Treuttel et Wurtz , 1824 » in-8 , 7 fr. 5o c.

— OEnvres de Swedenborg , traduites par J.-P. Moet, et publiées par un ami de la verjfcé. Paris, de l'impr. de Crapelet. Treuttel et Wurtz , 1819-24 , t2 vol. in-8.

Traduction posthume. Moet s'était refusé , dit-on, •jux propositions de Gustave III , qui lui avait offert 3o,ooo fr. de celle traduction , pour que son ouvrage fui publié en Suède.

Cette traduction des Œuvres de Swedenborg, plus folèle et plus conforme à l'original latin que «lies qui avaient paru jusqu'alors de tous les ouvrages de ce théosopbe suédois , devait former environ 4o volumes; mais il n'en a paru que douze, dont nous avons précédemment donné les litres. On Y ajoute XAbrégé des ouvrages ttc Swedenborg, etc. , publié en 17.88 (voy. plus bas).

Bien que les douze volumes de cette collection

portent des titres de Paris, deux ou trois volumes ont pourtant été imprimés a Bruxelles.

EXTRAITS

DES OUVRAGES DB SWEDENBORG,

— Abrégé des ouvrages d'Emm. Swedenborg , contenant la Doctrine de la Nouvelle Jérusalem céleste , précédé d'un discours , où l'on examine la vie de l'auteur, le genre de ses écrits, et leur rapport an temps présent (par D Aillant Oe La Touche). Stockholm, et Paris, Treuttel, 1788, in-8, 4 fr. 5o c. ; pap. fin, 5 fr. 5o c.

-— Dialogues sur la nature , le but et l'évidence des écrits théologiques d'Emm. Swendenborg, avec un Abrégé de ses œuvres philosophiques. Trad. de l'anglais. Londres, R. Hindsmarhs, et La Haye, P.-F. Gosse, 1790, in-8 de 142 pag.

— Sens spirituel de l'Oraison dominicale, expliqué par divers passages des écrits d'Emmanuel Swedenborg (par M. Clow, trad. de l'angl. par M. Parraud ). Paris , Lanoë, 1818 , in-12.

SWEDIAUR (François-Xavier), médecin. Voy. SCHWEDIAUR.

SWIETEN ( G. Van ). — Commentaria in H. Boerhaave aphorismos. Lugd. Batavorum et Parisiis , 1745-7;$ , 5 vol. in-4

— Aphorismes de Boerhaave, avec les commentaires de Van Swlf.ten, traduits du latin en fiançais (par Mariiîer). 1753 , 3 vol. in-12.

— Aphorismes de chirurgie d'Herman Boerhaave , commentés par Van Swietetî , traduits du latin en français ( par Louis et de Villers ). Paris, 1753-65 , 7 vol. în-12.

— Nouv. édition. Paris, Cavalier, 1768 , 7 vol. in-12.

Les cinq premiers volumes de la dernière édition portent le nom du traducteur.

— Commentaires sur les Aphorismes de Boerhaave de la connaissance et de la cure des maladies, traduits en français par Ma CiBlet. Avignon, Roberty, 1766, 6 vol. in-12; on Lyon, 1771, 6 vol. in-12.'

De ce Commentaire de Van Swieten sur les Aphorismes de Boerhaave, Alph. Lb Rot (voy. ce nom. a tiré un Traité des accouchements (1768), et Grossin Ddhaumk un Traité de la petite vérole (1776, in-12).

— Description des maladies qui régnent dans les armées, avec la manière de les traiter. Vienne, 1769, in-8.

SWIFT (Jonathan), écrivain anglais, doyen de Saint-Patrick.

— Apologie de la reine Anne, trad. en fiançais, parM. L. B. C. D. G. (le Beau, commissaire des guerres). Paris , Le Jay, 1769, in-13.

— Conte (le) du Tonneau, contenant tout ce qne les arts et les sciences ont de pins sublime et de pins mystérieux, ouvrage trad. de l'anglais (par Van Effeh). La Haye, Scheurleer, 1721, 1731, 3 vol. in-12.— Edition avec la Suite. Lausanne, . . ., 3 vol. in-12; — Lausanne et Genève, 174», 2 vol. in-u.

Sous le titre de « Productions d'esprit », l'abbé Saunier (voy. ce nom) a donné une édition cbàtiée de cette traduction.

Dans le tome II de l'édition de 1721 de cette traduction, on a réimprimé un opuscule qui avait paru dès 1708, sous le titre de ■< Prédictions pour l'année 1708, écrites et publiées eu anglais par Isaac BickerstaF, gentilhomme » (in-ia). Ceprtidant les auteurs du Journal des savants, en rendant compte de la traduction du « Conte du tonneau » , disent que toutes les pièces contenues dans le second volume ne paraissent pas être du même auteur. Aussi Barbier a t-il présenté R. Sleele , comme l'écrivain caché sous le masque de Bickerstat*.

— Dédicace critique des dédicaces, trad. de l'anglais (par Flint, Anglais). Paris, Barrois, 1726, in-u.

—Extrait d'un Sermon prêché par le doyen Swift, en Irlande, le jour de la commémoration de la mort de Charles Ier en J 725-26; trad. de l'angl. (par l'abbé Morellet ). Paris, Delaunay, 1814, in-8 de 3o pag.

— Grand ( le ) mystère , ou l'Art de méditer sur la garde-robe; trad. de l'anglais ( par l'abbé Desfontaines ). La Haye, 1729, in-u.

— Gulliver's Travels into several remote nations of the world. A new édition. Paris , Théoph. Barrois, 1821, in-12, 4 fr. —-The same work. Paris, printed by T. Didot aine. A.-A. Renouard, 1823 , a vol. in-12, vilh 10 engrav., 8 fr.

— The same work. Paris , printed by F. Didot. Malpeyre, 1822; or with new titlcs, Paris, Baudry, 1827, 2 vol. in-32, 6 fr.

Les faux-titres portent : The Briliih Clauici.

Voyage du cap. Lam. Gulliver en difrérents pays éloignés, trad. de l'angl. par l'abbé (guyot-) Desfohtaihes. La Haye (Paris), Guérin , 1717 ; -"- Paris, Da

SWI

monneville, 1762 , 2 vol. in-12 ;—Paris, Mus'cr fils, 1773, 2 vol. gr. in.12, avec gravures; —Paris, P. Didot, 1797, 2 vol. in-18.

Cette traduction a encore été fréquemment réimprimée dans ce siècle. Les éditions les plus répandues soot les suivantes:

Paris, Billois, t8i3 , 4 vol. in-18, avec u gravures.

Avignon , J.-A. Joly, 1817, 2 vol. in-a4.

Paris, Genêts jeune, 1821, 4 vol. in-18, avec 8 grav. , 6 fr.

Paris, Lebègue , 1820,1 vol. in-ia, 4 fr. Édition commune et fort incorrecte qui fail partie d'une « Bibliothèque d'une maison de campagne ».

Paris , Parmeul!cr,i8a5, 4 vol. in-18 , avec gravures , 6 fr.

Bruxelles, Péconrt, i83o, 2V0I. in 18.

Paris , Hiard, i83a , 2 vol. in.18, 1 fr. 3o c. Cette édition fait partie de la « Bibliothèque des amis des lettres. »

Paris, rue des Gr, Augustins , n° 18 , i835, 4 vol. in-is , 1 fr. 40 c.

Cette traduction a été dédiée à madame Du Deffanl (voy. ses Lettres), Paris , 1811, loin. IV, page 186. On assure que l'Irlandais Markan y a eu plus de part que l'abbé Desfontaines.

L'abbé Desfnnlaines a donné une espèce de suite à cet ouvrage de Swift; elle a paru sous le litre de! le Nouveau Gulliver, ou Voyage de Jean Gulliver, traduit d'un manuscrit anglais, par M. L. D. F. (composé par l'abbé Desfontaines), Paris , Clousier, 1730 , 2 vol. in-12.

— Le même ouvrage. Édition illustrée par Grandville. Traduction nouvelle. Paris, Furne, i838, in-8.

Celle édition formera 2 volumes , qui seront publiés en 36 livraisons , au prix de 5o c. chacune.

— Viages de Gulliver, obra escrita en ingles par el dr Swift; Iraduccion castellana, adornada con cuatro laminas. Paris, de laimpr. de Pillet aîné, 1834, 4 vol. in-18.

— Viagens de Gulliver a varios paizes remotos , escritas era inglez. Traduçao portugueza adornada corn estampas finas. Pariz, de la impr. de Pillet aine, 1836 , 4 vol. in-18.

— Aventures surprenantes de Gulliver, ou les Voyages de Gulliver réduits aux traits les plus intéressants. Nouv. édition, publ. par A.-J. S. (sahsoh). Paris, Sanson, 1823 , 2 vol. in-18.

— Histoire du règne de la reine Anne d'Angleterre , trad. de l'angl. (par M.-Ant. EtDOtis ). Amsterdam, Rey, 1765,-in-u.

— Traité des dissentions entre les nobles et le peuple dans les républiques d'Athènes et de Rome , etc.; trad. de l'angl. Lausanne , 1764 , in-12.

— Trois (les) justaucorps, conte bleu, tiré de l'angl. rie Jonathan Swift (par René Màcé). Dublint 1721,111-8.

On a souvent attribue à J. Swift « le Procès sans fin, ou l'Histoire de John Bull», tandis que cet ouvrage est de J. Arbulbnot (voy. ce nom).

W. Scoll (voy. ce nom) est auteur de Mémoires politiques et littéraires sur la vie et les écrits de Jonatbnn Swift» dont nous avons une traduction française.

SWINBURNE ( Henri ), voyageur anglais du Xviii6 siècle.

— Voyage dans les deux Siciles , dans les années 1777, 1778, 1779 et 1780 ; trad. de l'angl. par mademoiselle de Ker.at.io. Paris, Théoph. Barrois le jeune, 1785, in-8.

— Voyage dans les deux Siciles, en 1777, 1778 , 1779 et 1780, trad. de l'angl. (par J.-B. de La Borde ). Paris , Didot aine', 1785, 5 vol. in-8.

— Voyage en Espagne , en 1775 et 1 776; trad. de l'angl. (par J.-Benj. de La Boude). Paris, Didot aine, 1787 , iu-8.

Les traductions de La Borde des deux Voyages de Swinburne ont été ensuite réunies sous le titre collectif suivant: Voyage en Espagne , à Naples et dans les Deux-Sicflei, trad. de l'anglais par J. Benj. ne La Borde , et augm. du Voyage de Bajonne à Maruilts , 178a et aun. soiv. , 6 vol. in-8.

SWINDEN (T.), doct. en théologie.

— Recherches sur la natnre du feu de l'enfer et du lieu où il est situé; trad. de l'angl. par J. Bios. Amsterdam, 1728, in-8; ou Leide , 1733 , in-8, fig.

SWINDEN ( J.-H. van ), physicien , d'abord professeur à l'université de Frane(jner, depuis professeur de physique et de mathématiques à Amsterdam, membre de plusieurs académies, etc.

— Analogie de l'électricité et du magnétisme, ou Recueil de mémoires couronnés par l'académie de Bavière; avec des notes et des dissertations nouvelles. La Haye, et Paris , veuve Duchesne, 1785,3 vol. in-8.

— Lettres ( deux ) sur les grands hivers (et celui de 1709 en particulier), adressées au cit. Cotte. ( Extr. du Journal de phys. ), Paris, in-4 de 3o pag.

— Observations sur le froid rigoureux du mois de janvier 1776. Amsterdam, 1778, in-8.

— Méthode de Krafft pour réduire la distance apparente de deux astres à la distance Traie : extraite du Traité des longitudes de Van Swinden, et traduite du hollandais par les enseignes de vaisseau Gotelhtg

Vihmis et Kf.iich£5hs. Toulon , Magdelain, 1814, in-8 de So pag., 2 fr. 25 c.

— Recueil de mémoires sur l'analogie de l'électricité et du magnétisme. La Haye, 1784, 3 vol. in-8.

^ SWINTON ( J. ), historien anglais , l'un des auteurs de la grande Histoire universelle , dont nous avons une traduction française en 46 volumes in-4.

SWINTON. — Voyage en Norwègc, en Danemank et en Russie, pendant les années 1788-91, par Swimtoh (et Guill. Thompsok ); trad. de l'angl. par P.-F. Henry , suivi d'une Lettre de RichekSébizy, sur la Russie. Paris, Bertrand 1797, ou, avec de nouveaux titres, 1801, a vol. in-8 , 6 fr.

SWISTEN (le baron de ). — Schœpfung ( die ) , etc. Strasburg , gedr. bey Levrauk, 1820 , in-8. C'est le poëme dont Haydn a fait la musique.

SWITKOWSKI ( Thomas ).— Wzieciu (o) woli dnia 6 wrzesnia 1821 rokn sprostowani opisum generaluw Uminskiego i Soltyka z planent polabitwy. Paris, de l'impr. de Pinard, i833 , in-8 de 24 pag. , et une planche, 1 fr. 7S c.

SY ( Alexandre-César-Annibal-Firmin , baron de Stone , marquis de ), d'abord capitaine au régiment du Dauphiné, plus tard maréchal de camp , chevalier de SaintLouis; mort à Corbeil, le 12 septembre 1821.

— Art (1' ) poétique d'HoRACE, et la Chute de Rufin de Cj.audieh , trad. en vers français { le latin en regard ). Londres, Dulau , et Paris . De Bure frères , 18 16, in-8, 6 fr.

— Chute ( la ) de Rufin , poème en deux chants, traduit du latin de Claudieiï , avec ( le texte en regard ) des notes historiques, géographiques , mythologiques et grammaticales; dédié, avec permission , à S. Exe. le marquis de Welesley. Londres , 1811 , in-8.

Tiré à petit nombre d'exemplaires , à ce que nous apprend le traducteur lui-même , dans la préface de la seconde édition , qu'il dédia à l'Angleterre , sa seconde pairie , et qu'il donna en 1816 , à la suite de sa traduction de l'Art poétique d'Horace.

— Epithalame d'Honorius et de Marie , poëme traduit de Claudien , en vers français ( le texte en regard ) , dédié à' S. A. R. Mgr. le duc de lîerry. Paris , De Bure frères, i 8 16, in-8 de 7 2 pag.

— Mélanges de poésies tirées du portefeuille de M. le B. de St. ( le baron de Stone ). Londres ( Grenoble ) , ex typis Jos. Allier9 1782 , 2 vol. in-18.

Tires à 60 exemplaires , et imprimés par l'auteur 1 ni-ni ènie.

L'auteur se proposait, en 1816 , d'en donner une nouvelle édition , qu'il eût augmentée , 1." de la traduction de la satire d'Horace ($e du livre 1er), ibam forte via sacra 20 de la traduction de l'ambassade d'Ulysse dans les tentes d'Achille ( Iliade, liv. IX ) ; 3° de la traduction de l'Ûpilhalaine d'Houorius , par Claudieu; 4° de diverses autres poésies légères.

« En général les poésies du uiarq. de Sy ne s'élèvent pap au-dessus du médiocre; elles sont telles qu'on pouvait les attendre d'un homme du monde , qui ne parait point dépourvu d'esprit. »

SYBILLE ( H. ). — Bluette ( la ) , chansonnier. Sec. édition. Paris, D. Beîin y i833, avec une lithographie.

— Cousin ( le ) Charles , pièce en un acte, mêlée de couplets.Paris, Marchant, i833, in-8, i fr. 5o c.

SYDENHAM (Thomas), médecin anglais du xvne siècle, et célèbre praticien de Londres.

— Médecine pratique de Sydenham , avec des notes, ouvrage trad. en français sur la dernière édition anglaise, par feu M. Jàult. Paris, Didotjeune. 1774» in-8.

— Le même ouvrage. ( Edition précédée d'une Notice sur la vie et les écrits de Sydenham, par M. Prunelle). Montpellier, de l'impr. de la -veuve Picot, 181G , 2 vol. in-8.

— Le même ouvrage , sous ce titre: OEuvres de médecine-pratique de Thom. Sydenham , traduites en français. .. . par A.-F. Jault. Nouvelle édition , revue d'après la traduction latine, et augmentée de notes explicatives ou critiques, et d'un Discours apologétique sur Sydenham, par J.-B.-Th. Baumes , ancien conseiller du roi, etc. Montpellier, J.-G. Tournel; Sevalle; et Paris , Gabon, etc., 1816, a vol. in-8 , 12 fr.

SYDNEY. Voy. Sidney.

SYDOINE ( S. ) , évêque de Clermont. -— Lettres ( ses ). Voy. R. Breyek.

SYDOW ( madame Marie-Joséphine de I'escttn ) ; née à Paris, vers 1758. ■—Éducation (de I') d'une princesse. Berlin , 1781, in-8 , 2 fr.

— Lettres taïtiennes. Breslau, 1784 , in-8, 3 fr. •

— Loisirs ( les ) d'une jeuue dame. Berlin. 1776, in-8.

— Mélanges de littérature, dédiés à S. A. R. Mgr le prince de Prusse. Breslau , 1779, in-8, 3 fr. 5o c.

— Ode à S. A. R. le prince Henri sur sa convalescence. Breslau, 1777, in-4.

Réimpr. dans les Mélanges du même auteur.

— * Sophie , ou de l'Education des filles. Berlin, 1777, in-8 , 3 fr. 5o c.

SYKES ( A. ). — Examen de la connexion de la Religion naturelle et révélée. Amsterdam, i*]kï, in-12.

SYLVAIN, avocat. — * Traité (nouv.) du sublime. Paris, Prault, 174I) in-ra.

Cet ouvrage avait paru dès i ^'\?. chez le même libraire, mais avec le nom de l'auteur, sous ce titre:

Traité du tubttme, etc.

SYLVAIN. — Hymne funèbre chanté an théâtre de Nanci, le 28 juillet I83i , par M. Sylvain , en l'honneur des Fraucaîs morts pour la patrie les 27, 28 et 29 juillet i83o. Nanci, de l'impr. d'Hissette, I83i , in-4 de 4 pag

SYLVAIN MARÉCHAL. Voy. P.-S.'

Maréchal.

SYLVAIN PHALANTÉE, pseudon. Voy. P. David.

SYLVAIN S***. — Causerie. Lyon , de l'impr. de Perrin, i833, in-8 de 4 pag.

SYLVESTRE. — * Deux (les) Fermiers, comédie en un acte et en prose. Paris, Cailleau y 1788, in-8.

SYMES ( Michel ). — Relation de l'ambassade anglaise, envoyée en 1795 dans le royaume d'Ava, ou l'empire des Birmans; par le major Mich. Symes, chargé de cette ambassade; suivie d'un Voyage fait, en 1798, à Colombo, dans l'île de Ceylan, et à la baie de Lagoâ , sur la côte orientale de l'Afrique; de la Description de l'île de Carnicobar et des ruines de Mavalipouram; traduits de l'anglais, avec des notes, par J. Castera, avec une collection de trente planches, gravées en taille-douce par J.-B.P. Tardieu , Delignon , Niquet et Delvaux , et dessinées sur les lieux sous les yeux de l'ambassadeur. Paris, Buisson, an ix (1801), 3 vol. in-8 , et Atlas in-4 de trente planches, 24 fr.; avec les gravures avant la lettre (tiré à 5o exemplaires), 3o fr.; et sur pap. vélin , avec les planches sur gr. pap. vélin , épreuves avant la lettre , premières épreuves (tiré à 25 exemplaires), 54 fr.

STMON (J.-M.). — OEavres (ses). Amsterdam, 1769,10-8.

On trouve dans ce volume, cuire autres choses , la Comtesse de Chateaubriand, on le Triomphe de la jalousie, tragédie en cinq acies et en vers.

STMON (Jacques), professeur de droit commercial et de comptabilité à Lyon.

— Anglomanie (Y), ou l1 Anti-français, poème. Lyon, de Vimpr. de Brunet, i8a3, in-8 de 16 pag.

— Description en vers français de la ville et du port de Rouen. Rouen, Frère ; VAuteur; et Paris, Ladvocat^ 1821, in-8 de 16 pages. — Réponse à l'auteur des Remarques et commentaires sar la Description de la ville et du port de Rouen. Paris, Ladvocat; Rouen, Frère, iSax, in-8 «le 24 Pag>

Les Remarques et commentaires sur ta Description.,., de Rouen , ont été imprimées à Rouen, en avril 1821, en 3a pag. in-8 , anonymes.

— Lettre à M. Jomand , marchand toilier à Lyon, grande rue longue. Lyon, de Vimpr. de Roger, 18-28, in-4 de 8 pag,

— Théorie de la teuue des livres en partie double. Bordeaux, de Vimpr. de Guizonnier, i83?, in-12 de 8 pag.

SYNCELLUS ( Georg. ), monachus. — Chronographia , cum Nicephori patriarche breviario, cura et studio Jac. Goar, graecè et lat. Paris, e typ. regia, 1752 , in-fol.

SYNESIUS, évêque de Ptolémaïs.

— Hymnes ( ses ), texte grec. Paris, talai n , i836 , in-18, i fr. a5 c.

— Hymnes de Synésius. Traduits du grec en français , avec le texte en regard , par J.-F. Grégoire et F.-Z. Collombht; précédées d'une Notice sur Synésius, par M. Villemain. Lyon, Sauvignet et comp*; Paris, Périsse frères, i836, in-8, 5 fr. 5o c.

SYNGE (Edouard). — * Religion (la) d'un honnête homme qui n'est pas théologien de profession; trad. de l'angl. ( par un anonyme). Amsterdam, Brunet, 1699,

[ocr errors]

fragments. Paris, Sautelet; Mesnier, 1829, 2 vol. in-12, 6 fr.

— * Quinze septembre I83i. Paris,Mesnier, i83r, in-8 de 88 pag., 2 fr. 5o c.

SYROT (P.), avocat à la Cour royale de Paris.

— Code du recrutement (18*9). Voy. Paillaan Dk Villeneuve.

SYRUS (Publius), moraliste latin.

— Syri Mimi Sentent! ce, in nsuin scholarum et lycacornm selectx, juxta optitnas editiones recensitée, notis que vnriorum illustra tae. Accednnt selectae e Ovidio , Horatio , Seneca philosopbo , Claudiano , Terentio, PI auto , Seneca tragico , aliisque veteribus sententia». Cum indicibus ici un» persouararumque memorabilium. Cura Fr. Levasseur. Parisiis, L'Huillier, 1811 , in-i2 , x fr. 5o c., et avec la traduction des Sentences de Publius Syrus, 1 f. 75 c.

— Deuxième édition , augmentée de sentences extraites de divers auteurs, dénotes explicatives et du prologue de Labérins; avec la traduction de Rolliu et celle de J.-J. Rousseau. Paris, Panckoucke, 1825, in-32.

La dernière édilion Tait partie de Chefs-d'œuvre élastiques.

Les Sentences de Publ. Syrus oui élé souvent imprimées en latin à la suite des Fables de Phèdre elles ont été traduites par Ac*m*s Os Skrioïuib . avec l'Etna de Cornélius Severu* (1736), et par Paon Saint-simon , dans le Supplément au recueil intitulé : le Portefeuille d'un rentier (179;)).

SZERLECRI ( Lad.-A. ), de Varsovie.

— Dictionnaire abrégé de thérapeutique , ou Exposé des moyens curatifs employés par les praticiens les plus distingués de la France, de l'Allemagne , de l'Angleterre et d'Italie , dans toutes les maladies, rangées d'après l'ordre alphabétique. Paris, Just Rouvier et Lebouvier; et Strasbourg, Lagier, x837, 2 vol. in-8 , 14 fr.

Il ne paraît encore qu'une première livraison , composée de sept feuilles.

SZUMSKI (Thomas de).— Notice sur ies avantages résultant d'une hache-bêche et d'une lentière , inventées pour augmenter la force de l'armée en campagne. Paris , Anselin; Barbezat , i83t, in-8 de 80 pag. 2 fr.

« IndietroContinua »