Immagini della pagina
PDF

Talion pratiquée! apologi'tiqne.iurcetleméthode. Lausanne , i^54i in-ia. — Nouv. édition , avec un Essai sur la mue de la voix. Lausanne, et Paris, Dit/ot le jeune, «774, iu-ia.

— Lettre à M. de llaën, en réponse à ses questions snr l'inoculation, tienne ( en Autriche), 1759, in^ta; — Nouv. édit. Lausanne, 1765, 1773, in-12.

— Lettre à M. Hirzel sur le blé et le paiu. Lausanne , 1779, in-12.

— Lettre à M. Hirzel sur quelques critiques de M. de Haé'n. Lausanne, 1762, in-ia.

— Lettre k M. Zirnuieriuann sur l'épidémie courante. Lausanne, 1765, in-8.

— Observations et Dissertations de médecine pratique , publiées en forme de lettre», trad. dn latin par M. Yicat. Lausanne, 1780, a vol. in-ia , 3 fr.

— Onanisme ( I'), on Dissertation sur les maladies produites par la masturbation. Lausanne, 1760, 1764,1766, in-12.

C'est le même ouvrnge que le Tenlatnttt de morbii M mattuitupraiiont orlit, imprimé (h.iis le même an* née à la suite de In seconde édition de la Dîsuriati» de /ebribus biltoiit (voy. plus haut).

Cette version a été réimprimée tin grand nombre de fois et l'est encore journellement. Voici l'indication des éditions que nous connaissons:

Paris, 1769, in-11.

— I77*,in-ia. Lausanne, 1778, in-ia.

— 1781, in-ia.

X* édition. Ibid., 1701, in-ia.

Paris , i8e5 , iu 12.

Nouv. édition, d'après celle in-octavo que M. le professeur Halle a enrichie de notes. Paris , Allut, 1810, in-ia , 1 fr. 75 c.

Couloininiers , André, I8i3 , 2 vol. in-18.

Paris , Uigoreau, 1817, 182a, in-12

Avignon , J.-A. Joly, 1817, in-18, 1 fr. *5 c.

Paris , Ledentu , 1819, in-i8, 2 fr.

— Gabon, 18:9 , 1828, in-12 , 1 fr. 5o c.

— Oéchet jeune, 1823, 1826 , in 12 , 2 fr. Avignon , Ofliay, i8a5, in-18,

Kdition considérablement augmentée. Paris , Ledentu , 1827, in.12 , 1 fr. 5o c. . Hdilion considérablement augm. Beïfort, Clerc . ■ 835, in-i2.'

— Le même ouvrage , sons ce titre : Vétable Traité sur les habitudes et plaisirs secrets, ou de l'Onanisme chez les deux sexes, dangers et maladies auxquels s'exposent lès personnes qui se livrent à cette funeste passion, ainsi que celles qui usent avec excès des délices de l'amour, avec l'indication des moyens à mettre en usage pour en prévenir et arrêter les suites funestes; par Tissot. Nouv. édition , mise a la portée de tout le monde, et augmentée de plusieurs chapitres intéressants sur le moyen de reconnaître par des signes extérieurs les

îndivïdns sujets à ces dangereux penchants,, et d'en empêcher la continuation. Par C-T. Morei.. Paris, Terry, i83o, în-18, 1 fr. 5o c.

— Onanisme ( 1* ). Nouv. édition , annotée d'après les nouvelle» observations.des dui*tenrs Gottliei , Vogel , Campe, etc., et revue par M. "valentin. Paris, les march. de nouv., i836, in-i6,3 fr. 5o c.

— Serino inanguralia de Valetudine Iitteratoruui. Lausannte, 1766, in-8.

C'est le discours rjne prononça Tiasot le g avril 1766 , en prenant po.sses.sîon de la ebaire de médecine dans le collège de Lausanne. Ce travail estimable a paru en français sous le» titres suirants:

— Avis aux gens de lettres et aux personnes sédentaires sur leur santé, trad. du latin. Paris , Hérissant fils, 1767,1*11-13 de vin et 119 pag.

Il ya df» exemplaires , sans date, qui portent Parti , Humain: ils sont de la même édition , c'est si-tilfirifiit un nouveau litre que ce tîbrnire y a mis. Tissot lui-même a revu cette traduction, et il a approuvé les notes qui y sont ajoutées.

— Le même ouvrage, sous ce titre ; De la Santé des gens de lettres. Lausanne , Franc. Grasset , et Paris, Didot le jeunet. 1768f in-8.

Autres éditions sons le même titre:

Lyon , 1769 , in-12.

Lausanne . 1770 , in-8; et 1772.111-13.

— Santé ( de la ) des gens de lettres. Nônv. édition , augm. d'une Notice snr l'auteur et de notes, par F.-G. Boisseau. Parts, Baillière, i8a5, in-18, 2 fr. 5o c.

— Traité de l'épîlepsie. Paris, Didot le jeune, 1770, in-13.

C'est le troisième volume dn Traité des nerfs et du leurt maladies. Des motifs particuliers engagèrent Tissoi à publier séparément, et la première , cette partie d'un ouvrage qui n'a paru que pins tard.

— Traité des nerfs et de leurs maladies , comprenant le traité de l'épîlepsie. Paris, Didot le jeune, et Théoph. Barrois le jeune, 1778-80-83 , 3 totues en 6 vol. in-12 ; — on Avignon, 1800 \ 4 vol. in-ra , 8 fr.

— Traité sur différents objets de médecine, par M. Tissot, ouvrage traduit du latin, avec un Discours préliminaire sur chaque maladie , par M. M***, docteur en médecine. Paris , Didot le jeune, 1769, a vol. in-12.

C'est la traduction de deux opuscules latins , l'un publié, eu 1761, sous le titre de Alberto Hallero de variolis, etc. , et l'antre publié, en 1764, sous ce titre : Joannt'-Georgio Zimmermamto uiorbo ni

gro , etc. (Voy. ci-dessus).

Ces opuscule* latins ont été réunis à Lausanne , en 1770, disent les auteurs de la Biographie médicale

— Ch. "Vater de Pnesagiis vit» et raortis itérait! auxit. Pavia , 1784, in-8.

— Vie de J.-G. Zimmermann , etc. Lausanne , A. Fischer et Luc Vincent, 1797, in-8 , 1 fr. 5o c.

Tissot, dont les ouvrages ont été plusieurs fois traduits, était aussi traducteur; c'est à ce titre qu'il a publié lej trois ouvrages suivants ; i° Dissertation sur les parties sensibles et irritables des animaux , Irad. du latin de Halleu {1765, in-ii); — 20 deux Mémoires sur le mouvement du sang et sur les effets de I» saignée . trad, du latin , du même (1767 » in-ia) ;— 3° Dissertation sur l'utilité de l'amputation des membres , traduite du latin de Bilguxr , avec des notes du traducteur {1764 , in-12*. On trouve de l'exagération dans l'ouvrage original et dans les notes du traducteur.

Tissot a publié , en 1779 , à Yverdan , et en trois volumes in 4 , le Traité de Morgagni : De Sedtbus et causa morborum ptr anatomen indagatis. Cette édition» à Ii tête de laquelle se trouve un portrait de l'auteur, est estimée surtout pour une préface, dans laquelle Tissot a donné l'histoire de la vie et des ouvrages de Morgagni.

— Ouvrages dirent, latins et français. Paris , 1769 et ann. soir., 10 vol. in-ia,

— OEuvres. Lausanne, 1783-95, i5 vol. în-12.

■— OEavres complètes. Nouvelle édition , pabliées par M. (Alex.) P. Tissot, précédée d'un Précis historique sur la vie de l'auteur, et accompagné de notes , par J.-N. Hat.t.é. Paris, Allut, 1809-13, 11 vol. in-8 , 45 fr.

Cette collection est divisée en deux parties , qu'on a pu se procurer séparément, savoir : OEuvres choisies t 3 vol., 20 fr. , et Œuvres complètes , 8 vol. , 5o fr., prix primitifs.

\.et> ouvrages renfermés dans cette collection sont les suivants : Tomes I et II , Avis au peuple sur sa santé ;—Des maladies des gens dit inonde. Toin. 111, De la santé des gens de lettres; — l'Onanisme. Ces trois volumes constituent ce que l'éditeur nomme les OEuvres choisies. Tomes IV et V, Observations et Dissertations de médecine pratique, traduites , avec l'approbation de l'auteur» par M. Vicat (savoir: Lettre sur l'inoculation de le petite-vérole ;— Lettre à M. Ziminertnann , contenant des observations sur la maladie noire , sur le ver plat, sur une céphalée, sur l'inoculation et sur l'irritabilité; — Lettre à M. Albert de Haller, sur la petite-vérole, l'apoplexie et l'hydropisie; — Observations sur la colique de plAmb ; — Lettre à M. G. Baker, tirée du tome LV des Transactions philosophiques) ;—Choix de quelques pièces sur le ra plia nia , maladie attribuée ci-devant au seigle ergoté, par M. Vicat; — Dissertation sur l'inutilité de l'amputation des membres, trad, de l'allem de Bisous* , par Tissot ;— I Inoculation justifiée, avec un Essai sur la mue de la voix. Tomes VI—XI, Traité des nerfs et de leurs maladies. Ces huit derniers volumes constituent les OEuvres complètes.

— Œuvres choisies. Nouv. édition, publiée

par P. (Alex.)Tissot; précédée d*un Précis historique sur In vie de l'auteur, et accompagnée de notes par J.-N. Halle. Paris, Allut, 1809, 3 vol. in-8, 20 fr.; — on 1820, 6 vol. în-8.

Ces OEuvres choisies se composent, dans l'édition de 1809 , des trois premiers volumes des OEuvres complètes, et dans la reproduction de 1810 , des six premiers : le sixième renferme la Description des nerfs , première partie du Traité des nerfs.

TïSSOT(François-Louis-Pierre-Auguste) connu aussi sous le nom de Tissot-gkewus anc. commandant d'un corps de troupes et lieutenant-colonel au service de L. H. P. les États-Généraux de Hollande, pnis capitaine au service de la république de Genève ; né à Lausanne. —* Cahiers militaires portatifs , contenant la nouvelle idée sur le génie, les remarques et extraits sur une armée, et le service en général. Par M. le colonel. D***. Genève, J.-A. Noiiffer, 1778, ïn-4 de 182 pag., avec n pi. — Autre édition. Londres , et La Haye, 1785, in-8 de ail pag. , et 11 planches.

TISSOT ( François-Charles-Rodolphe ), docteur en médecine et en chirurgie.

— Dissertation dans laquelle on cherche à déterminer quelle maladie de l'œil on doit entendre sous le nom de staphylorae, préseutée au concours pour la chaire d anatoiuie et de chirurgie.

TISSOT (l'abbé). — * Proses des principales fêtes de Tannée, traduites en vers français. Besançon, J.-F. Couché, 1788, in-la.

TISSOT ( Charles-Louis ), auteur dramatique (1).

— Bruits (les) de paix, ou l'Heureuse espérance , comédie en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles et d'airs nouveaux. Paris, cit. Toubon, 1796, în*8.

Avec Joseph Aude.

— Cadet-Roussel, ou le Café des aveugles , pièce en deux actes qui n'en fout

qu'un en vers et en prose. Par A... et T

Paris, Clément, 1793, in-8.

Avec Aude.

(1) M. D. Honnier, dans ses « Jurassiens recoinmandable? », page 36o, dit quelques mots d'un M. Vincent Tissot, de Dôle , auquel il attribue les pièces de théâtre que nous citons ici. Il pourrait bien avoir erreur dans l'un ou l'autre de ces renseignements , car toutes les pièces de l'auteur de Cadet-Haussai portent pour nom d'auteur CharlesLouis Tissot.

On trouve dans celte pièce une tragédie burlesque en un acte, intitulée: Maiapan , ou les Assassinats de l'amour, qui a été réimprimée à pari dans le Tonnât in-18.

— Cri ( le ) de la nature, ou le Fils repentant , comédie en deux actes et en vers, mêlée d'ariettes.Paris, cit. Toubon, an ni (1795), in-8.

— Georges le taquin , ou le Brasseur de nie des Cignés , divertissement allégorique mêlé de vaudevilles. Paris, Barba, î8o3 , io-8.

Avec Marla'mville.

— Madame Angot an sérail de Constantinople, drame, tragédie, farce, pantomime, en trois actes. Paris, Barba , i8o3 , in-8, 1 fr. 5o c.

Avec Aude.

— Mariages inattendus , comédie en un acte, mêlée d'ariettes. Paris, Barba, an xui (i8o5), in-8.

— On respire, comédie en un acte et en prose , mêlée d'ariettes. Paris, cit. Toubon, an m (179.5), in-8.

>— Salpêtriers ( les ) républicains , comédie en un acte, et en prose, mêlée de vaudevilles et d'airs nouveaux. Paris, cit. Toubon, 1794 » in-8.

— Tout pour la liberté, comédie en un acte , mêlée de vaudevilles. Paris, cit. Toubon , 1792, in-8.

— Triomphe (le) des armées françaises, pièce héroïque eu un acte et en vers. Paris , Lerouge , s. d., in-8.

TISSOT ( Clément-Joseph ), D. M. ; né à Ornans , département du Doubs , successivement inspecteur des hôpitaux militaires des armées de Rhin et Moselle, officier de santé en chef des années de Sanibre et Meuse , d'Allemagne, de Mayence et des Grisons , chirurgien-major des troupes légères de France , inspecteur des hôpitaux civils et militaires des 6e et 18* divisions.

— Considérations sur le service des hôpitaux civils et militaires

Ve volume des Œuvres)de l'auteur.

— * Effets du sommeil et de la veille dans le traitement des maladies externes, mémoire couronné par l'Académie de chirnrgie , en 1781. Strasbourg, et Paris, n'tg , an vi (1798), in-8 de 140 pages, a fr.

A.-A. Barbiev, sous le numéro 654a de ses Anonymes , attribue ce Mémoire à un M. P. Tîssot, de Lausanne : d'après notre bibliographe, il en existe rait aussi une édition de Besancon , sans date, in-8.

— Essai sur l'éducation physique et morale.... #

VIIe volume des Oliuvres de l'auteur.

— Gymnastique médicinale et chirurgicale, ou Essai sur l'utilité du, mouvement et des différents exercices du corps dans la cure des maladies. Paris, Bastien , 1780, in-12.

Influence ( de 1' ) des passions de l'âme

dans les maladies , et les moyens d'en cqt

(tion pratique et apologétique sur cette niéy riger les mauvais eïfets; précédée du tableau de l'homme moral considéré sous les différents rapports. Strasbourg, et Paris, Kœnig, an vi (179»), »n-8 , 3 fr.

Mélanges de médecine, contenant des

observations sur les épidémies , sur les maladies de» femmes en couche , etc. VIe volume des Œuvres de l'auteur.

— Mémoire sur les moyens d'améliorer le coucher des malades et des blessés dans les hôpitaux civils et militaires : précédé d'observations préliminaires. Paris, de l'impr. de Coniam , i8»6 , in-8 de il pag.

— Observations générales sur le service de santé et l'administration des hôpitaux ambulants et sédentaires des armées françaises. Lyon, 1793 , in-8.

— Observations sur les causes de la mort des blessés par des armes à feu , dans la journée mémorable du ao, mai 179^, a Lyon, etc. Lyon , 1793, in-8.— III" édition. Paris, de l'impr. de tloronval, i8ai, in-8 de 12 pag.

— OEuvres ( ses ), imprimées par arrêté des représentants du peuple Calés, médecin, et Sévestre, homme de loi, en mission dans les départements du Doubs, de la HauteSaône, du Jura, de la Côte-d'Or, etc. (formant les 6e et 18e divisions militaires). Tomes I à III. Besançon , de l'impr. de Briot, an ut (179S), 3 vol. in-8.

Cette collection devait être plus volumineuse, cir on trouve dans deux volumes une lable générale de sept volumes, on bien, elle se fortnail d'ouvrages imprimés à diverses époques , qui se réunissaient au moyen d'un titre collectif. D'après cette lable générale , les ouvrages dont elle se formait sont: Tome 1er, Du régime diététique dans la cure des maladies : —Tome II, Des effets du sommeil et de la veille dans le traitement des maladies;—Tntn. III, De l'influence des passions de l'ànie dans les maladies, et des moyens d'en corriger les mauvais effets , précédée du Tableau de l'iioinuie moral , considéré sous différents rapports;—Tome IV, de la Gymnastique médicinale; —Tome V, Considérations sur le service des hôpitaux civils et militaires;—Tome VI, Mélanges de médecine, contenant des observations sur les épidémies , sur les maladies des femmes en couche , etc. Tome VU, Essai sur l'éducation physique et inorale.

— Recherches topo graphiques et médicomilitaires faites dans les quartiers de cavalerie établis à Neufcbâteau (Vosges), et à Vassy ( Haute-Marne ), en 1784, 1785, 1786 et 1787. Paris, de l'impr. de madame Huzard, i8a5 , in-8 de 44 pag.; on i8a5, in-8 de 122 pag.

Extrait des Mémoires de médecine, de chirurgie Pi de pharmacie militaires, qui n'a pas «fié mis dans le commerce.

—Recueil d'observations sur les abus dans l'ordre des évacuations des malades ou blessés dans l'armée de Rhin et Moselle, dans les départements du Doubs , de la Haute-Saône et du Jura, etc. Besancon , 1795, in-8.

— Recueil d'observations sur les causes de l'épidémie régnante dans les hôpitaux militaires et les dépôts des prisonniers de guerre des départements de Saône et-Loire et de la Côte-d'Or, et sur les moyens d'en arrêter les progrès. Dijon, 1794, in-8.

— Régime ( du ) diététique dans la cure des maladies. Strasbourg , et Paris, Kœ~ nig, an vi (1798), in-8 , 3 fr.

Vraisemblablement le même traité que celui qui se trouve dans les mémoires sur les sujets proposés pour les prix de l'Académie de chirurgie.

Ou a encore du même plusieurs mémoires dans les journaux de médecine.

TISSOT (Pierre-François), littérateur, professeur de poésie latine au Collège royal de France, à la mort de Delille, qui l'avait choisi pour son suppléant, dès r8o6 , membre de l'Académie française et son directeur; né à Versailles, le 10 mai 1768.

— Allégorie (de 1'). Paris, de l'impr. de Lachevardière3 1834 » in-8 de 20 pag.

Extrait de « l'Encyclopédie inodt-rne », publiée par M. Court in.

— Anciens. Paris, de l'impr. de Moreatt, 1825, in-8 de 28 pages.

Extrait de « l'Encyclopédie moderne ».

-— Bucoliques (les) de Virgile, trad. en vers français (avec le texte en regard), accompagnées de remarques sur le texte , et de tous les passages de Théocrite que Virgile a imités. IVe édit., revue et Coït. Paris, Detaunay, 1822, in-t8, snr pap. ordin. , 3 fr, 5o c; et sur pap. vélin , 7 fr.

La première édition de cette traduction a paru sous ce litre:

Églogues de Virgile t traduites en vert français, aire le texte latin , accompagnées de fa traduction en vert de plusieurs morceaux de Tkèotrite, Ition et Mos~ chut, et de l'épisedc de -V/sns et tVEuryale. Paris,

Vatard-Jouannet -, Fayolle i Th. Bai-rois , "an tin (1800), vol. ici.8 Je L et igi pag. , a fr. 5o c.

Celte traduction 11 été insérée dans le Virgile polyglotte publié en i838.

— Cantate en l'honneur de S. M. le rot rie Home. Paris, de timpr. de Doublet, 1811, in-8.

Réimprimée dans le recueil intitulé : « l'Hymen et la naissance».

— Chefs-d'œuvre des fabulistes français: Choix de deux cents fables les plus propres à l'instruction de l'enfance, avec une lettre sur les fabulistes français et des notes. Paris, rue des Pilles-Saint-Thomas , n° 5, 18 3 8 , in-16, 1 fr. a 5 c.

— Discours prononcés dans la séance publique tenue par l'Académie française pour la réception de M. Tissot. Paris, de l'impr. de F, Didot, i833, in-4 de 48 pag.

— Discours prononcé par M. Tissot, dans la séance publique du 17 août i835 , sur les prix de vertu; suivi d'un livret contenant les récits des actions vertueuses et qui ont obtenu des médailles dans cette même séance. Paris , de l'impr. de F. Didot, t83li, in-18 de 54 pag.

— Etudes sur Virgile, comparé avec tous les poètes épiques et dramatiques des anciens et des modernes; précédées de considérations préliminaires destinées à servir d'inlroduction. Paris, Méauignon-Marris, ■ 8ï5-3o, 4 vol. in-8, 36 fr.

Il y a eu des exemplaires tirés sur pap. velin.

Travail immense et consciencieux qui recommande son auteur à la postérité. Il restera rounne le répertoire poétique le plus rîclie et le plus complet qcce puissent consulter les professeurs aussi bien que 1rs élèves , aussi long-trmps qcce les limites éludes classiques seront en honneur parmi nous.

— Fastes ( les ) de la gloire , ou les Braves recommandés à la postérité. Par une société de militaires et d'hommes de lettres sous la direction de M. Tissot. Paris Raymond; Ladvocat, 1818-ig, 2 vol. in-8 , 12 fr.

— Histoire complète de la révolution française. Paris, Baudouin , i833-36 , 6 vol. in-8 , ornés de .,5 gravures et du portrait de l'auteur, dessiné par Rafle t, 3o fr.

Cet ouvrage eir.brasse dcjmis 178g jusqu'à l'érection de l'Empire , en 1804.

Il a paru par livraisons de 5 feuilles. A ces volumes se joint une Collection de gravures et portraits , gravés sur acier, par tes premiers artistes de la capitale.

L'auteur de cet ouvrage , oppnyant son opinion sur les principes coostitulifs du véritable état social, sur les inspirations du bon sens , sur les lumières de la philosophie , sur l'impulsion donnée par le christianisme à l'affranchissement de l'humanité, enfin scer l'élude approfondie de notre histoire nationale , pose on maxime que la révolution français* était juste , nécessaire, inévitable. II la rc jirJe cninino un combat de la raison contre l'erreur, du droit contre tous les genres d'usurpation , de la loi contre le despotisme. Ce combat , noire généreuse France l'a livrée non-seulement pour ellemême , mais encore au profit de tous les peuple s sa victoire est leur victoire, et le gage infaillible de leur retour progressif à la liberté , le premier apanage de l'homme.

Dana le cours des siècles , aucune révolution n'a répandu tant de bienfaits à la fois sur un grand peuple, aucune n'a eu et ne pouvait avoir une aussi heureuse influence sur le monde entier. Cependant , celte époque de snlul et de régénération est encore mal connue et mal jugée. Convaincu des graves inconvénients de l'ignorance et de l'erreur sur un pareil sujet, M. Tissot a voulu essayer de les détruire. Il a voulu, en la débarrassant de toutes les calomnies, de lonles les fausses accusations accumulées sur elle, faire bien counaîlre celte révolution à tout le inonde, parce que lout le monde est intéressé a la bien connaître. Ses ennemis, pour ne pas rester en désaccord avec l'opinion publique et en lulte avec l'intérêt général, faute si cruellement expiée par ceux qui ont donné le premier exemple; ses amis, pour que la profonde conviction de tout ce qu'elle a produit de généreux , de grand et d'utile a l'humanité, leur fournisse les moyens de réduire au silence les impudents accusateurs qui t en jouissant de ses bienfaits, ne craignent pas de déshonorer l'origine de noire liberté; les chefs d« l'État, pour se pénétrer de l'esprit du siècle, qui est l'esprit de la révolution résumée lout entière dans ce peu de paroles où son! écrits leurs devoirs: «Faire le bonheur du peuple»; le peuple enfin, pour se rendre de plus en plus digne et capable de conserver les présents de cette révolution qui lu! a donné un champ, une cabane, une famille affranchie, une industrie libre de toute entrave , une patrie , et les droits du cîloyen.

L'auteur de cette histoire était depuis long-temps rempli du sujel qu'il devait traiter un jour. Le règne de Louis XVI , la révolution et les divers gouvernements qu'il » créés, la guerre étrangère et la guerre civile déchaînées contre la France , les sociétés populaires et les assemblées nationales, le peuple d'autrefois cl le peuple d'aujourd'hui, ont passé tour à tour devant ses yeux attentifs au plus grand des spectacles. Il a beaucoup vu , beaucoup retenu, et conservé jusqu'aux premières et fortes impressions que les hommes et les choses lui ont faites. Aimer, servir la révolution, l'étudier sans cesse comme un livre inépuisable en grandes leçons, voilà l'emploi d'une partie de sa vie ; raconter celte révolution qui changera le monde , est un dernier devoir qu'il remplit envers elle. Exempt de passions haineuses , de préventions aveugles et surtout volontaires, ami delà vérilé qu'aucun intérêt, ne l'invite à dissimuler, calmé par les nombreux orages qu'il a essuyés pendant une tourmente de quarante ans, il s'esl efforcé de rendre justice à tous par l'exposé, fidèle de leurs opinions et de leurs actes. M. Tissot a eu d'autant moins de peine à suivre ici les inspirations de la conscience, que le boubeur de son sujet lui offre sans cesse l'occasion de préserver d'un ingrat oubli les services rendus à la cause populaire par les plus généreux des hommes, et de faire briller du plus vif éclat le courage civil, le plus difficile, le plus rare des courages, et la vertu l«i plus nécessaire pour la conquête et la conservation de la liberté.

Cette histoire a évidemment pour but de rallier, an nom de leurs plus cbers intérêts , tous les Français aux principes d'une révolution qui est venue affranchir et féconder notre patrie, el fonder le règne des lois

— Histoire de France, depuis Pharamond

jusqnes et y compris le règne de LouisPhilippe. Paris, rue des FUles-Saint-Thomas , n°5, i8;*7, in-18 , i fr, 25 C.

— Joséphine. Ode. Paris, de l'impr. de J. Tastu , i8a3 , in-8 de 8 pag.

Extrait du Mercure du xixe siècle.

— Leçons et Modèles de littérature française ancienne et moderne [depuis Villehardouin jusqu'à M. de Chateaubriand pour la prose, depuis le sire de Coucy jusqu'à M. de Lamartine pour les vers]. Paris, L'Henry, i835 et ann. suiv., a vol. grand in-8 de 744 et 079 pag. à deux colonnes, ornés de plus de 1200 vignettes, portraits, frontispices , culs-de-lampe, et d'un encadrement , 32 fr.

Cet ouvrage a paru par livraisons.

Cet ouvrage, destiné sans aucun Joute à élre adopté par l'Université , n'est pas une compilation dans le genre de celle de Noël et Lnplace : c'est un choix intelligent de morceaux d'élite accompagnés du notices biographiques , de ju^eineuls littéraires, de remarques critiques , etc ; enfin c'e>t le résultat de trente années de travaux sérieux , dû au successeur de Delille au collège de France.

On assure pourtant que MM. Jciunal et Lbgov sont les véritables auteurs de ce choix; M• Tissot n'aurait fait que diriger ces messieurs.

— Mémoires historiques et militaires sur Carnot, rédigés d'après ses manuscrits, sa correspondance inédite et ses écrits; précédés d'une notice ( et suivis d'extraits de lettres et autres documents historiques ). Paris , Baudouin frères , 18^4, in-8, avec portr. , 6 fr.

Faisant partie de la « Collection de Mémoires relatifs à ta révolution française».

— Notice sur P.-J. de Béranger, et Essai sur ses poésies.

Impr- en tête des Chansons de P.-J. de Béranger, éditiou de 1829.

— Notice sur la vie et les ouvrages de Delille.

Impr. en tète des OEuvres de Delille, édition de Fume (ittia).

— Notice biographique sur le général

Foy.

Impr. en tète des Distours du général Foy (1826). et aussi dans la Revue encyclopédique (1826).

— Notice sur la vie et les ouvrages d'Év. Parny.

lmp. en télé des Poésies inédites de Parny (1820', in-18).

— Poésie latine. Paris {*Videcoq\ 1821, in-8 , 5 fr.

Extrait du Journal des cours publics, 1820—31.

« IndietroContinua »