Immagini della pagina
PDF
[ocr errors]

« Les thèses de Turretini sur la vérité de la reli.

ser , décrits d'après nature, selou le sysgion chrétienne sont des chefs d'euvre; elles renferuent, de la manière la plus lumineuse , tout ce teme sexuel de Linnée et la méthode natuqu'on a dit et pensé d'iinportant sur cette matière; relle de Jussieu, avec planches dessinées, elles la présentent avec intérêt , et, si elles n'ex: priment pas scrupuleusement tout ce qu'on peut penser sur ce vaste sojet, elles ont le grand merite 1808-27, 4 vol. in-folio, sur papier jesus de le faire trouver d'abord à celui qui les lit avec vélin. attention. Cet onvrage est généralement fort estimé, el ou a même iinposé avec raison aux professeurs L'ouvrage a été publié en livraisons de 4 et 5 de théologie à Zurich l'obligation de le prendre planches, avec texte. Le nombre total des planches ponr le texte de leurs leçons n.

est de Jac. Vernet, l'auteur et le traducteur du vo. Cette Flore n'a été imprimée qu'à 150 exeinlume que nous venons de citer, a publié successi plaires. vement neuf autres volumes sur le même sujet. Le prix d'origine de chaque livraison était de

Turretini a eu part à la version de la sainte 30 fr. Bible par les pasteurs et professeurs de Genève, M. de Tussac a fourni des articles de botaniquo publiée en 1805.

au Dictionnaire des sciences naturelles. L'on a de Turretimi un assez grand nombre d'ou. vrages et de dissertations, inais tous écrits en latin TUTUNDJU - OGLOU - MOUSTAFAet imprimnes hors de France : leur nomenclature n'entre pas dans le plan de notre livre. (Voy. l'His- AGA , pseudon. Voy. SENKOUSKY. toire litt. de Genève, tom. II, pag. 11 et 12).

Les æuvres de ce savant ont été publiées sons TUVASCHE. Voy. Baston. le titre d'Opera Turretini, tria priora volumina complectentia, 1737, 3 vol. in-4. On a imprimé,

TWAMLEY, l'un des auteurs de «l'Art après la mort de Turretini : 1° Commentarius theo. retico-practicus in Epistolas ad Thessalonicenses, Ba. de faire le beurre et les meillenrs fromages». sila , 1739, in-8; – 2o Commentarius theoretico. Deuxième édition (1833, in-8). practicus in Epistolas ad Romanos. Genevæ , 1741, in-8. Il serait à soubaiter, dit Senebier, dans son Histoire littéraire de Genève, que quelqu'un pu

TWENT (A.-C.), capitaine de vaisbliát l'excellent Cominentaire latin que Turretini seau. avait fait sur les chapitres V–VII de l'Évangile de - Dictionnaire de marine, ou Collection N. S. J. C., selon saint Mathieu ;-3° De S. Scrip.

tipo de mols et termes techniques hollandais, turæ interpretatione tractatus bipartitus restitutus et auclus per Gul. Teller, Berolini , 1766, i11.12. traduits en français et en anglais, à l'usage

des marins et employés. En hollandais, TURSELIN (le P. Horace ), jésuite ita- francais et anglais. Amsterdam, 1813, in-8 lien ; né à Rome.

de 192 pages. – Historiarum ab origine Mundi, ad annum chr, 1630, epitome, libri X. Nova TWINING (Henri). - Voyage en Noreditio. Parisiis, vid. Cl. Thiboust, 1712 ; wège et en Suède. Paris, Delaunay, 1836, seu Parisiis, Barbou, 1726 , in-12. in-8, avec 18 grav., 10 fr.

La preinière édition paraît être celle de Paris, Soly, 1631, in-8. Ce livre a été réimprimné plusieurs

TWISS ( Richard ), voyageur anglais. fois avec des continuations.

- Voyage en Irlande , contenant des ob- Eadem , auctior, perducta ad an. 1642,

servations sur la situation, l'étendue du cum brevibus notis. Ultrajecti, Vande Wa.

pays, le climat, le sol, les productions ter, 1703, 1710, in-8.

des trois règnes de la nature, les riviè

Jonin res, les baies, les ports, les antiquités, - Histoire universelle, trad. du latin, avec des notes, par D. M. L. (l'abbé La- le gouv

le gouvernement, les troubles, les révoluGNEAU). Paris, Simart, 1706, 3 vol.

i tions, le caractère, les meurs, les conin-12; — Nouv. édition , augmentée d'une

: tumes , le commerce, les manufactures,

les sciences, la distance des principales continuation jusqu'en 1700. Paris, 1757,

villes , etc., etc., etc. Trad. de l'angl. par 4 vol. in-12.

Ch. Millon. Paris, Prudhomme , an vi N en existe une traduction antérieure, due à J. (1998), in-8, avec gravure et carte généTOURNET, qui augmenta l'original de deux nouveaux livres. Paris, 1622 , 1633, in-8.

rale de l'Irlande , 3 fr. 50 c.

- Voyage en Portugal et en Espagne , TUSSAC (F.-R. de). — * Cri (le) des trad. de l'anglais. Berne, Societé typogr. , colons, par l'auteur de la Flore des An- 1706, in-8. tilles. Paris, 1810, in-8.

- Flore des Antilles, ou Histoire géné TYARD. Voy. Thyar). rale botanique , rurale et économique des végétaux indigènes des Antilles, et des TYMOGUE ( de ), pseudonyme. Voy. exotiques qu'on est parvenu à y naturali- Edme Guyor.

TYMOWSKI (Cantorbery), nonce po

Le grec est à la suite de la traduction.'

Dès 1800, M. F. Didot avait publié un premier lonais.

chant, traduit en vers français, avec le texte ser- Pologne ( la), la Russie et l'Europe, vant de specimen d'un nouveau caractère grec, in-4. discours prononcé le 29 novembre, jour

- Chants de Tyrtée. Poitiers, de l'impr. anniversaire de l'insurrection nationale po

de Saurin , 1838, in-18. lonaise. Paris, Baudouin, 1836, in-8 de

Celte traduction est de M. P.-A. MAZURE ; elle 40 pag., i fr.

se trouve à la suite des Odes de Pindare , trad. par

le même (1832). TYNNA ( de la ). Voy. LATYNNA.

- Poésies militaires de l'antiquité, ou TYRAT (J.). - Manuel (nonveau ) CALLINUS et Tyrtée, traduction nouvelle complet et méthodique des aspirants au polyglotte, par Aug.-Alex. BARON. Bruxelbaccalauréat ès-sciences , d'après le nou- les, Meline , 1835, in-8. veau programme; rédigé spécialement pour

Pour d'autres traductions de Tratée, voy. l'art. l'usage des jeunes gens qui se destinent à

ANACRÉON.

An l'étude de la médecine. Paris, J. Delalain, 1837, in-18, avec 15 pl., 5 fr.

- Cantici (i), di Tirteo tradotti ed il

lastrati da Luigi LAMBERTI ( græcè et itaTYRIOT. - Lettre à M. l'abbé Nadal.

lice ). Parigi, ed Argentina , Treutlel , In-12.

1801, in-8. TYRODE (le P. Claude ), dominicain;

- Cantici (i) di Tirteo, tradotti dal grecn

in italiano, da Luigi LAMBERTI.-Les Chants né en Franche-Comté, en 1691.

de Tyrtée, trad. de l'italien en français, - Instructions et prières sur les () de l'a

par Bertrand BARRÈRE, Paris, Renouard , vent. 1755, in-12.

1801, in-1 2 de 23 pages. TYRTÉE, poëte lyrique grec.

TYRTÉE, pseudonyme (de M. Taster), Tyrtée et ONESANDRE , publiés en grec

auteur dramatique. par CORAY, avec la traduction francaise.

- Amant (l') en gage, vaudev. en un Paris, 1822 , in-8.

acte. Paris, Leclaire , 1832 , in-8. Pour d'autres éditions grecques de Tyrtée, voy. l'art. ANACRÉON.

Avee M. Laurencin (Chapelle). - Tyrtée , traduit en vers français par - Réputation (la) d'une femme, méloM. POINSINET DE SIVRY. Nanci, Antoine, drame en trois actes et dix tableaux , tiré 1758, in-12.

des « Contes de l'atelier.. Paris, Dondey- Muses grecques, ou Traduction en vers Dupré, 1832 , in-8. français de Tyrtée , etc. Paris, 1771, in-8. - Laconiennes, ou Chants guerriers de TYSSOT DE PATOT (Simon), proTyrtée , trad. du grec en français, par Hau- fesseur de mathématiques à Deventer. TÔME , et suivis de plusieurs imitations en - Lettres ( ses ). Amsterdam, Matth. Rovers, par P. Paris, Brunot-Labbe ; Maire. guet , 1727, 2vol. in-12. Nyon, 1826, in-12, i fr. 50 c.

- OEuvres poétiques. Amsterdam, Mich.- Chants (les) de Tyrtée, trad. en vers Ch. Lecène , 1927, 2 vol. in-12. français par firmin Didot. Paris, de *Vie (la), les aventures et le voyage de l'impr. de F. Didot, 1826, in-12. Groenland , du R. P. cordelier, Pierre de Le texte est en regard de la traduction.

Mesange. Amsterdam, Roger, 1720 , 2

vol. in-12. - Chants (les) de Tyrtée et de CALLINUS, -Voyages et aventures de Jacques Massé. trad. en vers français, par Firmin Didot. Bourdeaux, l'Aveugle; Cologne, 1910, Paris, de l'impr. de F. Didot, 1827, in-fol. in-8 et in-12. de 36 pages. Tirés à 100, et non destinés au commerce. Le

TYTLER ( W.). Voy. Trtları). texte est en regard.

TZITCHAGOFF (l'amiral). -* Rela- Messéniennes ( les ), chants militaires tion du passage de la Bérézina , par un ofde Tyrtée, trad. en vers français, par F. ficier présent à l'affaire ( écrite d'abord en Didot. Paris , de limpr. de A.-F. Didot, anglais , et traduite en français par un ano 1831, in-8 de 16 pag.

nyme ). 1814, in-8.

TZSCHIRNER (Henri-Théophile), mort adressées à M. l'abbé de La Mennais, M. le le 17 février 1828.

vicomte de Châteaubriand et M. le comte - Conversion de familles catholiques ro. de Montlosier, par H.-Th, Tzschirner, pumaines, dans le grand-duché de Bade, au bliées après la mort de l'autenr. Strasbourg, christianisme évangélique, événement ex. Treuttel et Wurtz; Paris, Mesnier, 1829, posé et accompagné de considérations ; in-8 de 184 pag., 4 fr. ouvrage traduit de l'allemand , et enrichi - Protestantisme et catholicisme considé. de notes par un catholique éclectique. Liége, rés sous le rapport politique ; trad. de l’al. J. Desoer, 1895, in-8, 2 fr.

lemand, avec de notes , par Ch. Ricou. - Lettres sur la religion et la politiqne, Darmstadt, C.-W'. Leske, 1823, in-8.

[ocr errors]

UBAGHS ( l'abbé Gérard-Casiniir ), à des Observations et additions sur toutes Louvain , prêtre du diocèse de Liége, an- les matières dont il est parlé dans l'oucien professeur de philosophie au sémie vrage; trad. de l'espagnol (par LEFEBVRE VE naire épiscopal de Liége; actuellement pro- VILLEBRUNE). Paris, Buisson, 1787, 2 fesseur ordinaire de philosophie à l'Uni- vol. in-8. versité catholique, doyen de la Faculté de - Observation de l'éclipse de soleil da 24 philosophie et de lettres, membre sup- jain 1778, etc., trad. de l'espagnol, par pléant du jury d'examen; né à Fauque. Aug. DARQUIER DE PELLe-Poix. Toulouse, mont.

1780, in-8 de 66 pag. - Précis de logique élémentaire. Louvain, Tirée à petit noinbre, mais réimprimée presque 1836, in-8.

en entier, dans le Journal de physique d'avril 1700. On doit à ce professeur trois Traités élémentaires de philosophie, écrits en latin, et imprimnés à Lou.

- Voyage historique de l'Amérique mérivain en 1835.

dionale, fait par ordre du roi d'Espagne,

par don George Juan et don Ant. de UGGERI. — Journées pittoresques des

Ulloa; trad. de l'espagnol (par de Mauédifices de Rome ancienne. Français et VILLON). Amsterdam, 1952, 2 vol. in-4 , italien. Rome , 1800, 4 vol. in-4.

fig., 20 à 24 fr. UGTVOGT, pseudon. Voy. L. de Beau

ULPIEN. – Regularum liber singnSOBRE.

laris. UHR (Charles ). — Solidité (la ) des Impr. dans le Juris civilis Ecloga, edente A.-J.rentes de Naples. Paris, Delaforest ; Mon. L. Jourdan, 1822, et 1832. gie , 1829, in-8 de 28 pag., i fr. 50 c.

- Fragments d'Ulpien, trad. du latin par ULIN DE LA PONNERAYE. Voy. LA A.-G. DAUBENTON. PonnerAYE.

Traduction insérée dans la collection intitulée :

« le Trésor de l'ancienne jurisprudence romaine». ULLIAC TREMADEURE. Voy. Tre- '

- Traduction des titres VI et VII des frag

ments d'ULPIEN, et des titres des PapULLMAN (Jos.-Dan.). — De dissol- dectes De Jure dotium et De Donationibus venda unius renuntiatione societate. Argen- inter virum et uxorem, avec des notes torati , 1740, in-8.

abondantes, contenant l'explication de tous

les principes et de toutes les difficultés ULLOA (don Bernard de). — Rétablis

propres à la matière. Par un avocat , audisenient des manufactures et du commerce ieur du cours des Pandectes. Paris, Fro. d'Espagne, trad. de l'espagnol par M.PLu- mont-Pernet, 1839, in-8 de 116 pag., 2 fr. MARD DE Dangeul. Amsterdam ( Paris, 25 c. Étienne), 1753, in-12.

ULRIC (mademoiselle ). - liolle (la) ULLOA ( don Antoine ), mathémati- enchère, comédie en un acte et en prose. cien, marin, voyageur et administrateur es

1771. pagnol du dix-huitième siècle, chef d'es

UMINSKI.-Jeneral Uminski do wspol— Mémoires philosophiques, historiques towarzyszoz broni. Paris, de l'impr. de et physiques, concernant la découverte de Pinard , 1832 , in-8 de 4 pag. l'Amérique, ses anciens habitants, etc., les produits, etc., par don Ulloa, avec UMONS (d'). - Voy. Mucoup d'U.

MADEURE.

[ocr errors]

UNCY (mademoiselle ). — Contes ino UNZER (J.-C.), auteur dranjatique raux. Paris, Vincent , 1762-63, 4 vol. allemand. in-12; - ou Rouen, 1769, 4 vol. in-12.

Friedel et Bonneville ont donné dans leur Théâtre

allemand la traduction de deux pièces de Unzer : UNDERWOOD ( Michael ), I), M., Diego et Léonor, tragédie en cinq actes, et la Nou

velle Emina, coinédie en trois actes. membre du collège royal des médecins de Londres.

URANELT DE LEUZE, pseudon. Voy. - Traité des maladies des enfants, par P.-M. LAURENT. UnderWOOD , auquel on a joint des Observations pratiques d'ARMSTRONG, D. M., URANO ( C.-M.). — Histoire de Chrispremier médecin de l'hôpital des pauvres tophe Colomb, etc., trad. de l'ital. (1824). enfants de Londres, et celles de plusieurs Voy. Bossi. autres médecins ; trad. de l'angl. (par LeFÈBRE DE VILLEBRUNE. Paris, Th. Bar- URBAIN ( César-Nestor-Néoptolònie), rois le jeune , 1786, in-12.

né à Namur, en 1802, après avoir achevé -- Le même ouvrage, entièrement refondu, sa première éducation littéraire dans les complété et mis sur un nonvean plan, par colleges de Paris , il étudia seal les mathéEusébe de Salle, avec des notes de M.JA- tiques, et fut admis à l'Ecole polytechDELOT, et un Discours préliminaire, conte. nique, d'où il sortit pour entrer à l'Ecole nant l'exposition de la nouvelle séinéiolo, royale des mines. Plus tard, s'étant affilié gie-physiognomonique. Paris , et Montpel aux sociétés secrètes , il quitta Paris, où lier, Gabon et compe, 1823, 2 vol. in-8, il se livrait à des exploitations industrielles, 9 fr.

pour se rendre en Belgique, et y fut, - Traité sur les ulcères des jambes, pré comme ingénieur, chargé par la compagnie cédé de remarques en forme d'introduc- dite du Luxembourg, qui le prit ensuite tion, sur le procédé de l'ulceration et l'on pour son chiniste, de reconnaître les ririgine du pus louable; suivi d'une méthode chesses minéralogiques du grand-duché de heureuse de traiter certaines humeurs scro- ce nom; plus tard, M. Urbain fut profuleuses, les ulcères des mamelons, les fesseur de chimie générale et appliquée. crevasses du sein, et les abcès laiteux. Par Rentré en France peu de temps après, M. Underwood. On y a joint la méthode M. Urbain accepta la place d'ingénieur aux d'Else, de trailer les ulcères des jambes ; mines de Baïgorry ( Hautes-Pyrénées ), fut trad. de l'angl. (par LEFEBVRE DE VILLE

ensuite à Bayonne, en octobre 1830, pour BRUNE). Paris, Th. Barrois le jeune, 1984,

faciliter la rentrée des réfugiés espagnols in-12.

dans leur patrie, et vint à Paris à la fin de

la même année pour se consacrer tout enUNGER (inadame .— * Marie Muller, tier aux sciences. trad. de l'allemand, par Adeline de Col. - Art (l') dramatique et les subventions bert. Paris, Renard , 1803 , 2 vol. in-12, théâtrales , vus de province. Lettre à avec grav. , 2 fr. 50 c.

MM. Fulchiron et Liadières, membres de

la chambre des députés. Paris, au bureau UNIENVILLE ( le baron d'). — Statis- de la France départementale , 1836, in-18. tique de l'île Maurice et de ses dépendan- - Institutions (des) de prévoyances, et ces, suivie d'une Notice historique sur particulièrement des assurances, Paris, rue cette colonie, et d'un Essai sur l'île de Monsigny, n. 6, 1838 , in-8 de 80 pages. Madagascar. Orné de 74 tableaux, dressés - Introduction à l'étude de l'économie avec le plus grand soin pour l'intelligence politique. Paris, Bossange père, 1833 , da texte. Paris, Gust. Barba, 1839, in-8, 3 fr. 50 c: 3 vol. in-8, 22 fr. 50 c.

Dans ce petit volume, l'auteur a fait sentir la

nécessité d'asseoir désormais les théories économiUNION (le chev. de l’), pseudon. Voy. ques sur des bases semblables à celles des sciences JUBÉ.

positives. Cet ouvrage se recommande par une cer

taine richesse de style, des pensées neuves, un esUNKNOWN (J.-B.), pseudon.

prit eminemment philosophique et une conscien.

cieuse probité de raisonnement. - * Échappées à un adolescent romanesque. Paris, Levavasseur, 1830, in-8 de – Opinion (l'). Bayonne, 1830 , broch. 120 pag., 2 fr.

in-8.

« IndietroContinua »