Physiologie du gout; ou, Méditations de gastronomie transcendante ...: dédié aux gastronomes parisiens par un professeur, Volume 1

Copertina anteriore
Tessier, 1834
2 Recensioni
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 247 - ... soif à haut degré, ou qu'à une soif modérée on oppose une boisson délicieuse, tout l'appareil papillaire est en titillation, depuis la pointe de la langue jusque dans les profondeurs de l'estomac.
Pagina 204 - ... Médicis. Mêlé au vin, il donne un cordial, un restaurant tellement reconnu que, dans quelques pays, on en mouille des rôties qu'on porte aux nouveaux mariés la première nuit de leurs noces , de la même manière qu'en pareille occasion on leur porte en Perse des pieds de mouton au viqaigre.
Pagina 324 - Moyennant quinze batz (2 fr. 23 c.) nous passions en revue trois services complets, où l'on voyait entre autres le bon gibier des montagnes voisines, l'excellent poisson du lac de Genève, et nous humections tout cela, à volonté et à discrétion, avec un petit vin blanc limpide comme eau de roche, qui aurait fait boire un enragé. Le haut bout de la table était tenu par un chanoine de Notre-Dame de Paris (je souhaite qu'il vive encore). qui était là comme chez lui, et devant qui le keller...
Pagina 177 - Le compte étant une fois fait avec sa bourse, le consommateur peut, à sa volonté, faire un repas solide, délicat ou friand, l'arroser des meilleurs vins français ou étrangers, l'aromatiser de moka et le parfumer des liqueurs des deux mondes, sans autres limites que la vigueur de son appétit ou la capacité de son estomac. Le salon d'un restaurateur est l'Éden des gourmands. 4...
Pagina 7 - Le lendemain, je fis appeler le somnambule, et je lui demandai sans affectation à quoi il avait rêvé la nuit précédente. A cette question, il se troubla. — » Mon père, me répondit-il, j'ai fait un rêve si étrange , que j'ai véritablement quelque peine à vous le découvrir. C'est peut-être l'œuvre du démon, et... — » Je vous l'ordonne, lui répliquai-je; un rêve est toujours involontaire, ce n'est qu'une illusion; parlez avec sincérité.
Pagina 385 - Maynard, à pleine tasse ; L'âge insensiblement se passe, Et nous mène à nos derniers jours ; L'on a beau faire des prières, Les ans non plus que les rivières Jamais ne rebroussent leur cours. 80 Le printemps vêtu de verdure Chassera bientôt la froidure, La mer a son flux et reflux ; Mais, depuis que notre jeunesse Quitte la place à la vieillesse, Le temps ne la ramène plus.
Pagina 240 - Prenez, pour six personnes, deux laitances de carpes bien lavées, que vous ferez blanchir, en les plongeant, pendant cinq minutes, dans l'eau déjà bouillante et légèrement salée. Ayez pareillement gros comme un œuf de poule , de thon nouveau , auquel vous joindrez une petite échalotte déjà coupée en atomes.
Pagina 308 - Quand le faisan est cuit, servez-le couché avec grâce sur sa rôtie ; environnez-le d'oranges amères et soyez tranquille sur l'événement. Ce mets de haute saveur doit être arrosé, par préférence, de vin du cru de la haute Bourgogne ; j'ai dégagé cette vérité d'une suite d'observations qui m'ont coûté plus de travail qu'une table de logarithmes. Un faisan ainsi préparé serait digne d'être servi à des anges, s'ils voyageaient encore sur la terre, comme du temps de Loth.
Pagina 383 - Que j'aime en tout temps la taverne! Que librement je m'y gouverne! Elle n'a rien d'égal à soi. J'y vois tout ce que j'y demande; Et les torchons y sont pour moi De fine toile de Hollande. Il...
Pagina 265 - Réaumur (une fois plus chaud que celui de la comète de 1811).A la fin de cette saison funérale, tout ce qui vit ou végète aura péri, tous les bruits auront cessé; la terre roulera silencieuse jusqu'à ce que d'autres circonstances aient développé d'autres germes; et cependant la cause de ce désastre sera restée perdue dans les vastes champs de l'air et ne nous aura pas seulement approchés de plusieurs millions de lieues. Cet événement, tout aussi possible qu'un autre, m'a toujours paru...

Informazioni bibliografiche