Immagini della pagina
PDF
ePub

et suiv. (Moréri, édit. de 1759.) che, élève du prince des apôtres,

PÉROUSE, Perusia , ville fut ordonné premier évêque de épiscopale de l'état ecclésiasti- Pérouse en 57. Il convertit à la foi que, est située sur une colline de J.-C. un grand nombre de élevée, à la droite du Tibre, qui gentils, et sut martyrisé sous l'en• en arrose le pied , à vingt-six pereur Domitien vers l'an go. lieues au nord de Rome. Elle 2. Saint Constant de Pérouse, est grande, bien båtie, et con- disciple du précédent, succéda tient vingt mille babitans. La à son maître dans les fonctions cathédrale de Saint-Laurent a épiscopales. Il gouverna longélé régulière jusqu'à l'an 1512, temps l'église de Pérouse, et s'y qu'elle fut sécularisée. On y rendit célèbre par sa sainteté et compte quarante-cinq paroisses, par ses miracles. Il fut décapité tant dans la ville que dans les pour la défense de la foi vers faubourgs, vingt-deux maisons l'an 145. religieuses d'hommes et quinze 3. Decentius, évêque de la de filles. Les principales sont même église en 253. l'abbaye régulière de S.-Pierre 4. Julien, en 304. Il était aude la congrégagion du mont Cas- paravant archidiacre de la casin; celle de Saint - Fortunat, thédrale. possédée par les silvestrins ; 5. Maximilien ou Maximain, Saint-Florent, autrefois de Ci en 499. Il assista aux conciles teaux, et aujourd'hui des ser tenus à Rome sous le

pape Symvites; les olivetains, les barna- maque, bites, les carmes déchaussés, etc.

6. Herculanus 11, clerc réguIl y a une université qui consis- lier de Saint-Pierre de Pérouse, te en trois colléges. Le pape fait homme d'une sainteté éminente, gouverner cette ville et son ter- gouverna l'église de Pérouse avec ritoire par un vice-légat. Le dio- beaucoup d'édification, depuis cèse de Pérouse contient cent l'an 534 jusqu'à l'an 544. Il fut soixante-dix bourgs ou villages, décapité dans le temps que Toet quarante mille âmes , sans la tila, roi des Goths, fit massacrer capitale. Ses lieux les plus re- les habitans de Pérouse : ce qui marquables sont Passignano, arriva la dix-septième année de petite ville située sur le bord l'empereur Justinien. septentrional du lac, avec une 7. Jean, en 555. abbaye chef de l'Ordre de Valom 8. Habentius, en 5.6. breuse, et le mont de la Cou 9. Venans, assista au concile ronne, autre abbaye chef d'une de Latran sous Grégoire-lecongrégation de l'Ordre des Ca- Grand, en 593. maldules.

10. Laurent, en 649, assista

au concile tenu à Rome contre Évêque de Pérouse.

les monothélites, par le pape 1. Saint Herculanus, d'Antio- Martin ier.

Son corps

u. Benoît ou Bienne et Bien- ciles tenus à Rome en 999, 1002 venu, souscrivit au sixième con- et 1015. cile de Constantinople, sous le 22. André, en 1032, assista pape Agathon, en 680.

au concile de Rome sous Be12. Saint Asclepiadorus, ci- noît ix, en 1036. toyen et évêque de Pérouse, en 23. Léon de Gubbio, archi700.

sut transféré en prêtre de la cathédrale de PéFrance par Théodoric, évêque rouse, élu évêque en 1048, asde Metz, en 971.

sista au concile de Rome. 13. Gaudens ou Audens, en 24. Otocharius, assista à la ca743. Ce fut un des pères du nonisation d'Hercardus et Vul. concile de Rome.

fardus, évêques de Ratisbonne, 14. Epiphane, assista au con- sous Léon ix, en 1052. cile de Rome sous Paul jer en 25. Godefroi de Florence, as761.

sista à la consécration de l'église 15. Théodoric, assista au con- du mont Cassin en 1071. cile tenu dans la même ville 26. Pierre, siégeait sous le sous Eugène 11, en 826.

pontificat de Grégoire vi. 16. Benoît , siégeait en 833. 27. Janvier, en 1120, mourut Ji assista au concile de Rome en en 1126. 879

28. Rodulphe Armannus de 17. Deobaldus, souscrivit à Pérouse, fut fait évêque de sa une donation faite en faveur du patrie en 1127, et mourut en monastère de Sainte-Croix, par wo. Théodoric, évêque de Fermo, 29. André, en 1140. en 887.

30. Jean, archiprêtre de la 18. Roger, en 936. Il transféra cathédrale, en devint évêque en les chanoines réguliers de Saint- 1146. Augustin de l'ancienne cathé. 31. Rodulphe, en 1154. drale à l'églie de Saint-Laurent, 32. Vivianus, assista au conqu'il avait fait bâtir , et où il cile de Latran sous Alexandre ii, établit le siége épiscopal. en 1179.

19. Jean, souscrivit aux cons 33. Jean, d'une fainille noble titutions de l'empereur Othon de Rome, proche parent du pape en g65, et mourut peu teinps Innocent mi, fut transféré de après.

l'évêché de Furconio à celui de 20. Honestus, en g65. Il con- Pérouse, l'an 1208. Il permit à sacra la nouvelle cathédrale qui saint François de bâtir un couavait été bâtie sous Roger, et

vent pour ses religieux, à six assista au concile de Ravenne en milles de Pérouse , en 1218, et 967. .

mourut en 1231. 21. Conon, fut sacré évêque 34. Salyus de Salvis, vertueux de Pérouse par le pape Silves

et savant citoyen de Pérouse, tre 11, en 999. Il assista aux con

fut nommé à l'évêché de sa pa

de

trie en 1231. Il fit réparer l'é- Benoît , fut élevé à l'épiscopat glise de Saint-Etienne, et la céda

par

le

pape Jean xxii, en 1331, aux religieux de l'Ordre des et mourut en 1337. C'était un Frères Prêcheurs, la première prélat fort savant. année de son épiscopat. Il mou 42. François Gratien, de Pérut en 1244.

rouse, élu évêque de sa patrie 35. Benoît, de Pérouse, suc en 1338, fut confirmé

par

Becéda au précédent en 1214 , et noît xui en 1339, et mourut en mourut en 1248.

1353. 36. Frigerius, de Pérouse, évê 43. André Martini Bontempus, que

de Chiusi, fut transféré au de Pérouse, fameux jurisconsiége de sa patrie par Innocent iv, sulte, chanoine de la cathédrale, en 1248. Ce prélat fut très-fa- devint évêque sous Urbain v, en vorable, et fit beaucoup de bien 1353. II. fui fait cardinal et léaux corps réguliers, particuliè- gat de l'Ombrie par Urbain vi, rement aux franciscains, aux et mourut à Macerata sous Boservites, aux silvestrins et aux niface ix, en 1390. augustins. Il mourut générale 44. Augustin, de Naples, aument regretté, en 1254.

parayant évêque de Penna et 37. Bernard Carius, chanoine d'Atri , fut transféré à l'église d'Assise, fut placé sur le même de Pérouse par Boniface ix, en siége en 1254, et mourut en 1390, et passa ensuite au siége 1287

de Spolette en 1404. 38. Jean, archidiacre d'Aqui 45. Adoard ou Odoard Michelée, fut fait évêque de Pérouse lottus , fut transféré à l'évêché par Nicolas iv, en 1288, et mou de Pérouse en 1404. Il avait été rut en 1290. L'université de Pé- premièrement évêque d'Assise , rouse, à laquelle les papes et les et ensuite de Chiusi. Il mourut empereurs ont accordé plusieurs en 1411. priviléges , fut fondée du temps 46. Antoine Michelottus, rede cet évêque.

ligieux et abbé du monastère 39. Bulgarus Montemellinius, de Saint-Jean de Mazano, dans de Pérouse, en 1290. Il permit le diocèse de Citta di Castello , aux religieux Carmes de s'établir fut préposé à l'église de Pérouse à Pérouse, et leur céda l'église par le pape Jean xxii, en 1413. de Saint-Simon. Il mourut en Il assista au concile de Cons1312.

tance, et mourut en 1434. 40. François Boggius, de Luc 47. Jean-André Baleonius, ques, de l'Ordre des Frères Prês d'ane des premières familles de cheurs, siégea sous Clément v, Pérouse , fut nommé à cet évêen 1312, et mourut en 1331. ché par Eugène iv, en 1435. Il

41. Hugolin, de Monte-Vi- obligea les religieux de Clubiano, abbé de Saint-Pierre de gny de céder l'abbaye de SaintPérouse, de l'Ordre de Saint- Pierre aux bénédictins réforinés

de Sainte-Justine de Padoue, transféré à l'église de Pérouse céda aux religieux servites le en 1506, et fut legat de l'Ombrie inonastère de Saint-Florent, et de Bologne. Il se comporta que les religieux de Citeaux si mal dans cette dernière légaavaient abandonné, et reçut à tion, qu'ayant été rappelé à Pérouse les augustins réformés. Rome, il fut enfermé il mourut en 1419.

du pape, et mourut de chagrin 48. Jacques Vannuccius, d'une peu de temps après, en 1508. famille noble de Cortone, hom 55. Matthieu Ubaldus, audime savant et fort expérimenté teur de Rote , fut fait d'abord dans les affaires, auparavant évêque de Nocera, et nommé évêque de Rimini, fut iransféré ensuite à l'évêché de Pérouse en à Pérouse en 14.19. Il ne se ren- 1508. Il mourut à Rome l'année dit à sa nouvelle église qu'en suivante 1509. 1456, ayant été occupé jusqu'a 56. Augustin Spinola, de Salors à d'autres affaires pour le vone, protonotaire apostolique , saint-siége. Il se démit de l'évè- monta sur le siège de Pérouse ché de Pérouse en faveur de son en 1509. Il assista au concile de neveu, et mourut archerèque Latran, et fut fait cardinal par de Nicée en 1487.

Clément vul en 1527. Il se démit 49. Denis Vannuccius, neveu de son église en saveur de son du précédent, succéda à son frère, et mourut à Rome avec oncle en 1482, et mourut en la réputation d'un des plus di1491.

gnes prélats de son temps, en 50. Jérôme Balbanus, de Luc- 1537. ques, secrétaire d'Innocent vii, 57. Charles Spinola , de Saélu en 1491, ne siégea qu’un an. vone, frère du précédent, ob

51. Jean Lopez, de Valence en tint l'évêché de Pérouse en 1528, Espagne, dataire du pape Alexan- et mourut en 1535.

succéda à Jérôme en 58. Jacques Simonetta, d'une 1492, et fut fait cardinal peu de famille noble de Milan, savant temps après. On l'appelait com- jurisconsulte, devint avocat conmunément le cardinal de Pé- sistorial, et auditeur de Rote rouse. Il fut transféré au siége sous Jules 11, évêque de Pesaro de Capoue en 1498.

sous Clément vui, cardinal et 52. François Gazzetta, en évêque de Pérouse sous Paul mi, 1498, mourut à Rome l'année en 1535. Il administra ensuite suivante 1499.

les églises de Lodi, de Nepi et 53. Troilus Balconius, de Pé de Sutri, et fut nommé enfin à rouse, fut fait évêque de sa pa- l'archevêché de Consa. Cet iltrie en 1501, et mourut en 1506. lustre prélat remplit aussi avec

54. Antoine Ferreri, de Sa- honneur plusieurs légations invone, auparavant évêque de téressantes, et se fit généraleNoli, et ensuite de Gubbio , fut ment estimer par sa science et

dre vi,

en

par ses autres belles qualités. Il jurisconsulte de Milan, évêque mourut à Rome en 1539. de Gravina, fut transféré à l'é

59. François-Bernardin Simo- glise de Pérouse en 1574. Ce netta, proche parent du précé- prélat fut si utile à son église , dent, fut fait d'abord son coad- et la gouverna si bien, qu'étant juteur, et ensuite son successeur parti pour se rendre au siége de en 1539. Il mourut en 1550 , et Novare , auquel il avait été nomlaissa son héritage aux filles or- mé par Grégoire xii, à la dephelines de Pérouse.

mande de saint Charles, arche60. Fluvius Cornæus, de Pé- vêque de Milan, tout le peuple rouse, neveu de Jules m , fut l'accompagna à quelque distance placé sur le siége de sa patrie en en pleurant. 1550, et fait cardinal l'année 64. Vincent Herculanus, de suivante. Il gouverna son église Pérouse , pieux et savant reliavec beaucoup de zèle, fonda gieux dominicain , fut fait sucun séminaire pour l'instruction cessivement évêque de Sarno et des jeunes ecclésiastiques, et une d'Imola par le pape Pie v, et maison pour les pères jésuite

les pères jésuites. transféré ensuite à l'église de Il se démit de son évêché avec Pérouse , par Grégoire xil , regret en 1553, et accepta quel- 1579. Il siégea avec beaucoup que temps après le siége de Spo- d'édification pendant sept ans, lette. Il mourut à Rome étant et mourut en 1586. évêque-cardinal de Porto, en 65. Antoine-Marie Gallo d'o1583.

simo, chanoine du Vatican, fut 61. Hippolyte Cornæus, ar élu évêque de Pérouse en 1586, chidiacre de la cathédrale de devint cardinal peu de temps Pérouse , en devint évèque après, et fut transféré au siége en 1553, et mourut en 1564. de sa patrie en 1591. Les religieux capucins s'établi 66. Napoléon Comitulus, de rent à Pérouse durant son épis- Pérouse, professeur public de copat.

jurisprudence, auditeur de Rote, 62. Jules Oradinus, de Pé- fut pourvu de l'évêché de sa parouse, fameux docteur en droit, trie en 1591. Il fit paraître beauauditeur de Rote sous Jules m, coup de piété et de zèle dans fut préposé à l'église de sa pa- l'administration de son église. trie en 1564. Il fonda un collége Il fonda un college pour l'édupour les jeunes ecclésiastiques, cation de la jeunesse, introduisit et laissa quelques autres monu- les religieux de Citeaux dans mens de sa piété et de son zèle. Pérouse, permit aux Carmes déIl céda son église dix-huit mois chaussés de s'y établir, et céda après sa nomination au cardinal aux clercs réguliers barnabites Cornæus, qui la gouverna jus- l'église de Saint - Herculanus, qu'en 1574

et leur fit bâtir une maison , 63. Francois Bossius , savant qu'il dola. Ce digne prélat

« IndietroContinua »