Immagini della pagina
PDF
ePub

breuse.

la com

quelle Louis, fils de l'empereur en 1084, en abbaye l'église de Lothaire, fut couronné roi des Saint-Michel qui était hors la Lombards dans la basilique de ville, et la donna à la congréSaint-Pierre, sous le pontificat gation des religieux de Valomde Sergius 11.

6. Oschisius, en 807, assista à 18. Pierre, religieux de Valomun jugement prononcé à Luc- breuse, ayant été élu évêque de ques en faveur de l'évêque de Pistoie en 1087, donna beaucoup cette ville.

aux religieux de Saint-Michel en 7. Astérius, en 904.

1104, et consentit

que 8. Guy jer, en 916.

tesse Mathilde cédât au monas9. Jean , en 940 , assista au tère de Saint-Sauveur l'église de concile de Rome sous le pape Sainte-Marie del Ponte en 1099, Jean xxii.

Pierre mourut en 1104. 10. Florentius, en 963, assista 19. Ildeprandus, religieux de au conciliabule de Rome , dans Valombreuse, et abbé du molequel le pape Jean fut déposé ;

Jean fut déposé ; nastère de Saint-Michel, succéda et Léon mis à sa place.

à Pierre en 1105. Il obtint de la 11. Antoine, fut élu évêque comtesse Mathilde plusieurs pride Pistoie , 'en 985. Il était fort viléges, et fut confirmé dans tous chéri de l'empereur Othon m ses droits par le pape Paschal 11, qui le fit prince du saint em en 1105. Ce prélat mourut en pire.

133. Il était fort pieux et fort Restaud

il,

de l'Ordre de savant. Saint-Benoît, disciple de saint 20. Atto ( le bienheureux) Jean, premier abbé du monas- portugais, religieux et abbé de tère de Parme, fut fait évêque Valombreuse, fut élu évêque de Pistoie en 1012.

de Pistoie en 133. Innocent u 13. Jean de Lucques, évêque confirma son élection, et lui acde Pistoie vers l'an 1020, fit corda de beaux priviléges en fabeaucoup de bien aux églises de veur de son siége. Atto gouverSaint-Pantaléon et de Sainte- na saintement l'église de Pistoie, Reparate , du diocèse de Luc- et mourut, comblé de mérites ques.

et de bonnes auvres, en 1153. 14. Guy 11, assista au concile 21. Treccia , de Pistoie , fut tenu à Rome sous le pape Be- fait évêque de sa patrie en 1153. noit ix.

Il obtint de beaux priviléges de 15. Martin, en 1043, mourut l'empereur Frédéric, et fit conen 1050. Il avait souscrit l'an- firmer par le

pape

Anastase IV, née d'auparavant au privilége toutes les donations faites par accordé par Léon ix, à l'église ses prédécesseurs à l'église de de Porto.

Pistoie. 16. Guy in, en 1052.

22. Rainaud , des comtes Guy 17. Léon, en 1068. Il érigea, de Romena, devint évêque de

12.

en

[ocr errors]

la même église en 1181, et mou 31. Barenzus ou Barontius, rut en 1186.

de Richardis ou de Ricciardis , 23. Bon, en 1186.

archiprêtre de la cathédrale de 24. Soffred ou Offred , Pistoie sa patrie , en fut fait 1200.

évêque par le pape Jean xxi, 25. Thomas, en 1223. l'an 1322. Louis de Bavière éloi

26. Gratiadeus, célèbre juris- gna ce digne prélat de son siége, consulte, et chanoine de Pistoie, à cause qu'il était attaché au fut élu évêque de cette ville en pape Jean xxii, et l'antipape Ni1 223. Il gouverna son église colas en nomma un autre à sa avec honneur pendant vingt-sept place. Cet intrus ayant été chassé ans. Après sa mort le siége resta peu de temps après, Barenzus vacant jusqu'en 1252.

revint à son église , et mourut 27. Guidalastes Vergellesi, no- l'an 1349. ble citoyen de Pistoie, chanoine 32. André de Centoriis, de de la cathédrale, et chapelain du Pistoie, fut fait évêque de sa pape, fut élu unanimement par le patrie l'an 1349, et mourut l'an chapitre en 1252. Ilavait aupara. 356. vantgouvernél'église de Ravenne 33. Remi, de Florence, faen qualité de vicaire-général,pen. meux philosophe, théologien et dant l'absence de Philippe Fon- prédicateur de l'Ordre de Sainttana, archevêque de cette ville, Augustin, fut fait évêque de et légat alors dans la Gaule ci- Pistoie par Innocent vi, l'an salpine. Il mourut en 1283.

1356. Il se démit de son évêché 28. Thomas, de Sienne , fut l'an 1367, et retourna dans son mis à la place du précédent l'an cloître où il mourut l'an 1370. 1285. C'était un prélat pieux ,

34. Jean, de Florence, prévôt vertueux et sayant : il assista á de Prato, succéda à Remi l'an la consécration de l'église de 1367. Il passa à l'église de CerSaint - François de Sienne, et via après l'an 1371, et mourut fut commissaire sous le pape à Bologne l'an 1382. Nicolas iv. Il mourut l'an

35. André de Boccagnis ou 1303.

de Franchi, de Pistoie, de l'Or29. Barthélemi de Sigisbun- dre des Frères - Prêcheurs, fut dis, prévôt de l'église de Pistoie, nommé à l'évêché de sa patrie sa patrie, en devint évêque l'an après l'an 1377. C'était un pré1303. Il fut transféré à l'évêché lat pieux, savant et grand préde Foligni l'an 1307.

dicateur. Il laissa un volume 30. Herman de Anastasie , de de panegyriques et de sermons Foligni, fut obligé par Clé- pour un carême. Il se démit de ment v d’accepter l'évêché de son évêché l'en 1400, et mourut Pistoie l'an 1307, quoiqu'il cût la même année. auparavant refusé celui de sa

36. Matthieu de Pistoie, nepatrie. Il mourut l'an 1321. veu du précédent, chanoine de

[ocr errors]
[ocr errors]

sa patrie, en devint évêque après 40. Laurent Pucci, Florentin, la inort de son oncle l'an 1400. protonotaire apostolique, fut Il assista au concile de Cons- fait coadjuteur de Nicolas l'an tance l'an 1415. Comme c'était 1510. Il assista au concile de Laun prélat très - savant, il fut tran, et fut très-chéri du pape chargé de discuter les affaires Léon x, qui le fit dataire, card'Italie, qui furent portées au dinal, grand pénitencier et évêconcile par appel. Il mourut que de Pistoie après la mort de l'an 1425.

Nicolas , l'an 1518. Il se démit 37. Hubertin de Albizzis, de cet évêché en faveur de son noble Florentin de l'Ordre des neveu , et fut ensuite employé à Frères Prêcheurs, s'acquit une la cour de Rome, sous le pontisi grande estime parmi les séna- ficat de Clément vil. Le pape teurs de Florence, que ceux-ci fut si satisfait des services que n'ayant pu l'avoir pour arche- le cardinal Pucci lui rendit, vêque comme ils le souhaitaient, qu'il combla sa famille de biens le firent nommer à l'évêché de et d'honneurs. Cet illustre préPistoie l'an 1425. Il avait été lat mourut à Rome l'an 1530. Il auparavant vicaire de l'évêque avait été noinmé successivement de Fiesoli. Il mourut à Pistoie aux évêchés d’Albano et de Pal'an 1434

lestrine, après qu'il se fut démis 38. Donat Medices, prévôt de de celui de Pistoie. la métropole de Florence sa pa 41. Antoine Pucci, neveu du trie, fut élu évêque de Pistoie précédent, chanoine de la cathél'an 1436, et mourut l'an 1474. drale de Florence, et clerc de la

39. Nicolas Pandulphe, noble chambre apostolique, monta citoyen de Florence, et chanoine sur le siége de Pistoie l'an 1518. de la métropole, exerça d'abord Il fut employé pour les affaires plusieurs emplois à la cour de du saint-siége, sous les papes Rome sous les papes Pie i, Léon x, Adrien vi et Clément yıl. Paul n et Sixte iv. Il fut fait en- Ce dernier le fit cardinal et suite évêque de Pistoie et légat grand pénitencier l'an 1531. de Bénévent par Jules 11, l'an Antoine fut encore chargé de 1474. Il fut créé cardinal sur la plusieurs légations très-intéresfin de ses jours par Léon x, et santes, et s'en acquitta avec inourut après avoir gouverné beaucoup de succès. Il fut nomavec beaucoup de sagesse pen- mé à l'évèché de Vannes par dant quarante-quatre ans l'é- François jer, roi de France. Il glise de Pistoie. Il avait fondé résigna celte dignité à Laurent dès le commencement de son Pucci, son neveu, en 1541, et épiscopat un séminaire pour obtint de Paul in, le chapeau l'éducation des jeunes ecclésias- de cardinal pour Robert Pucci, tiques, et le monastère des reli- son oncle , l'an 1542. Ce digne gieuses de Saint-Nicolas.

prélat mourut l'an 1544. I

Paul wil.

l'an 1547

Il était fort savant en phi- toie l'an 1575. Il passa

la même losophie et en Théologie, et année à ce lui de Pise. laissa quelques écrits assez esti 47. Lactance de Lactantiis , més.

noble et savant citoyen d'Or42. Robert Pucci , frère de viette, sénateur de Rome, et gouLaurent, et oncle d'Antoine, verneur de Bologne , ayant emfut fait évêque de Pistoie, aprės brassé l'état ecclésiastique après la démission de son neveu en la mort de sa femme, nièce de 1541, et cardinal l'année d'après. Jules in, fut fait gouverneur de par

Il fut ensuite grand la Romagne, et ensuite évêque pénitencier , et mourut à Rome de Pistoie par Grégoire xm, l'an

1575. Il administra si bien son 43. Pierre-François Agagliano, église, que François , grand-duc de Florence, succéda au cardinal de Toscane, qui l'aimait beauRobert, dont il était coadju- coup, le chargea du gouverneteur l'an 1547. Il mourut l'an ment de Sienne. 1559.

48. Octavius Albiosius, de 44. Jean-Baptiste Riscasolus, Ravenne, succéda à Lactance Florentin, fut transféré de l'é- l'an 1588. Il avait été fait aupavêché de Cortone à celui de Pis- ravant son coadjuteur. Il se détoie l'an 1560. Il commanda mit de son évêché à cause de les troupes que le pape Clé- son grand âge. ment vil avait mises sous les 49. Fulvius Passerinus, de armes contre les Turcs dans la Cortone , premièrement évêque Pannonie; et, après cette expé- d’Avellino , et ensuite de Fridition, il fut envoyé à Charlesv genti, fut transféré au siége de par Côme jer, grand duc de Tos- Pistoie par Clément vi, l'an cane, pour des affaires de con- 1599, et mourut la même année. séquence. Il mourut à Florence 50. Alexandre Caccia, chal'an 1572.

noine et archidiacre de la mé45. Alexandre de Médicis, tropole de Florence, sa patrie, chevalier de Saint-Etienne, et fut élu évêque de Pistoie l'an ambassadeur ordinaire de Côme 1600, et mourut l'an 1649. de Médicis, grand-duc de Tos 51. François Nerlius, de Flocane, fut préposé à l'église de rence , fut placé sur le siége de Pistoie l'an 1573. n passa à Pistoie par Innocent x, l'an Florence, et fut fait cardinal 1650, et sut transféré à Florence peu de temps après par Grégoi- l'an 1652. re xii, et en 16or il fut mis sur 52. Jean Gerinus, noble flola chaire de saint Pierre, sous rentin, passa de l'église de Volle nom de Léon xi.

terre à celles de Pistoie et de 46. Louis Antinorius, de Flo- Prato qui venait d'être érigée en rence, fut transféré de l'évê, cathédrale, et unie à la première ché de Volterre à celui de Pis- l'an 1613. Il mourut an 1656.

53. François Rinuccinus, no- évêque en l'an 1700. Il fut transble et savant citoyen de Flo- féré au siége primatial de Pise rence, ambassadeur de Ferdi- l'an 1902. nand ir, grand-duc de Toscane, 57. Michel-Charles Vicedoauprès de l'empereur, et ensuite minus, d'une illustre famille de archidiacre de la métropole de Florence, premièrement évêque Florence, fut fait évêque de de San-Miniat, fut préposé aux Pistoie et de Prato l'an 1656. églises de Pistoie et de Prato l'an Il mourut l'an 1678.

1702. C'était un prélat fort ai54. Ghérard Gherardius, no mable et fort charitable envers ble florentin , chanoine de la les pauvres. Il mourut après métropole de Florence, fut mis avoir rempli tous les devoirs presque malgré lui sur les siéges d'un bon pasteur, l'an '1713. de Pistoie et de Prato. Il gou- ( Ital. sac. , tom. 3, pag. 282.) verna ces églises avec une solli

Concile de Pistoie. citude vraiment pastorale. Il en fit cinq fois la visite, tint quatre

Ce concile fut tenu l'an 1308. synodes , et fit de beaux régle- On y régla, 1o. que les clercs et mens pour la discipline du cler- religieux porteraient l'habit et gé et du peuple qu'il édifia aussi la tonsure convenables; 20. par la pratique de toutes les ver- qu'on ne recevrait aucun chatus. Ce digne prélat mourut noine, ni religieux sans permissaintement l'an 1690.

sion de l'évêque. (Le père Man55. Léon Strozza, d'une fa- si, tom. 3, col. 303 ) mille noble de Florence, reli PISTORIUS (Jean), né à gieux, et ensuite abbé et procu- Nidda le 4 février 1546, suivit reur-général de la congrégation d'abord la religion prétendue de Valombreuse, fut fait évêque réformée, et la quitta ensuite de Pistoie et de Práto l'an 1690. pour embrasser la religion caC'était un prélat recommanda- tholique. Il fut docteur en théoble par son zèle, par sa prudence logie, conseiller de l'empereur,

la pureté de ses meurs. prévôt de la cathédrale de Bresil fonda, l'an 1693, un sémi- lau, et prélat-domestique de naire qu'il renta, et auquel il l'abbé de Fulde. Il mourut à laissa tous ses biens après sa Fribourg en 1608. On a de lui , inort. Il fut transféré à l'arche- 1°. plusieurs Traités de controvêché de Florence l'an 1700 , verses contre les luthériens ; et mourut dans cette ville l'an 20. Scriptores rerum polonica1903.

rum , à Bâle 1582, in-fol. 3o. 56. François Frosini, descomte Illustrium veterum scriptorum du saint empire romain, cha- de rebus germanicis , tomi tres noine-pénitencier et vicaire ca in-fol. , à Francfort 1584 et pitulaire de la cathédrale de 1607. Le troisième volume a Pistoie, sa patrie, en devint réimprimé à Francfort en 1654,

et par

« IndietroContinua »