Immagini della pagina
PDF
ePub

vernement de la ville de Rome, l'évêché de Porto en 1620 , et lorsqu'il en sortit pour aller re mourut le 22 août de la même couvrer Ferrare.

année. (Voyez-le parmi les ar98. Ptolomée, Français de na- chevêques de Cosence.) tion, cardinal-évêque de Fras 106. Benoît Justiniani , de cati , passa à l'évêché de Porto l'illustre famille de ce nom, le 21 de février 1609, et peu de était trésorier de la chambre temps après à celui d'Ostie.

apostolique, lorsque Sixte v 99. Jérôme Rusticuccius, car- l'éleva au cardinalat en 1585. Il dinal-évêque de Sabine, passa à passa de l'église de Sabine à celle l'évêché de Porto en 1603 , et de Porto en 1620, et mourut à mourut le 14 juin de la même Rome le 27 mai 1621, où il fut année. Il fut enterré dans l'égli- enterré dans la chapelle du carse de Sainte-Susanne, qu'il avait dinal Vincent Justiniani, son fait rebâtir. (Voyez-le parmi oncle paternel, et dans l'église les évêques de Sinigallia ou Se- de Sainte-Marie sur la Minerve. nigaglia.)

C'était un homme extrêmement 100. Jérôme Simoncel, car- habile dans l'expédition des afdinal-évêque de Frascati, passa faires, dont la mémoire est enà l'évêché de Porto le 16 juin core aujourd'hui dans la plus 1603, et mourut à Rome en grande vénération à Bologne, 1605. (Voyez-le parmi les évè, à cause des lois pleines de saques d'Orviette.)

gessé et de tous les autres biens 101. Dominique Pinelli, car- qu'il y fit, lorsqu'il y fut envoyé dinal-évêque de Frascati , passa en qualité de légat. à l'évéché de Porto le jer juin 107. François Marie, cardinal 1605, et peu de temps après à de Monte , évêque de Porto en celui d'Ostie.

1621, et puis d'Ostie. 102. Jérôme Bernerius, car 108. Octave Dandin, cardidinal-évêque d'Ascoli, de l'Or- nal-évêque de Porto en 1624, et dre des Frères Prêcheurs, passa puis d'Ostie. de l'évêché d'Albano à celui de 109. Jean-Baptiste Det, carde Porto en 1607, et mourut en dinal-évêque de Porto en 1626, 1611. (Voyez-le parmi les évê- et puis d'Ostie. ques d'Ascoli.)

110. Dominique Gymnasius, 103. Antoine-Marie, cardi- cardinal-évêque de Porto en nal-évêque de Palestrine , passa 1629, et puis d'Ostie. à l'évêché de Porto le 16 août 1. Charles Pie , cardinal1611, et puis à celui d'Ostie.

évêque de Porto en 1630, et 104. Antoine Saulius, cardi- puis d'Ostie. nal-évêque de Sabine, puis de 112. Marcel Lantes, cardinalPorto en 1611, et enfin d’Ostie. évêque de Porto en 1639, et

105. Évangéliste Pallotta, car. puis d'Ostie. dinal-évêque de Sabine, passa å 13. Pierre-Paul Crescent

19

cardinal-évêque de Porto en 1683, et d'Ostie le 10 novembre 1641, mort à Rome le 9 février 1687. 1645.

125. Pierre Othoboni, Véni114. François Cennin, Sien- tien, cardinal-évêque de Porto nois, cardinal-évêque de Porto en 1687, et depuis pape sous le 6 mars 1645, mort à Rome le nom d'Alexandre vil, en le 2 octobre de la même année. 1689.

115. Jules, Romain, cardinal 126. Flavius Chisi, cardinalévêque de Porto le 23 octobre évêque de Porto en 1689, mort 1645, et puis d'Ostie, 1652. le 13 septembre 1693. 116. Charles Medices, cardi

127. Jacques Franson, évêque nal-évêque de Porto en 1652, et de Camerino, passa à l'évêché puis d'Ostie.

de Porto le 28 septembre, et 117. François Barberin, car mourut à Rome le décembre dinal-évêque de Porto le 23 sep. 1697. tembre 1652, et puis d'Ostie le 128. Paulutius, cardinal-évê11 octobre 1666.

que de Palestrine, succéda à Jac118. Mars Ginet, cardinal- ques dans l'évêché de Porto le évêque de Porlo en 1666, mort 27 janvier 1698, et mourut à le 3 mars 1671.

Rome le 29 juin de la même 119. François-Marie Braacaa, année. cardinal-évêque de Porto le 17 129. Emmanuel de la Tour mars 1672, mort le 8 janvier de Bouillon, cardinal-évêque de 1675.

Porto le 21 juillet 1698, passa å 120. Ulric Carpineus, cardi- l'évêché d'Ostie le 15 décembre nal-évêque de Porto le 28 jan- 1700.

. vier 1675, mort le 24 janvier 130. Nicolas Acciajole, cardi1679

nal-évêque de Frascati, passa à 121. César Fachenet, cardi- l'évêché de Porto le 15 décemnal-évêque de Porto le 6 février bre 1900, et à celui d'Ostie le 18 1679, et puis évêque d'Ostie le mars 1915. 8 janvier de l'année suivante.

131. Vincent Marie, cardinal 122. Charles Rosset, cardinal- des Ursins, depuis pape sous le évêque de Porto le 8 janvier nom de Benoît xii, opta l'évê1680, mort le 23 novembre ché de Porto le 18 mars 1915. 1681. (Voyez-le parmi les évê. (Ital. sacr., t. 1, col. 78; et ques de Faenza.)

t. 10, col. 323.) 123. Nicolas Ludovisius, passa

PORTO, Portus Calensis, de l'évêché de Sabine à celui de ville épiscopale de Portugal, Porto le premier décembre 1685, sous la métropole de Brague, est et à celui d'Ostie le 15 février située sur le Duaro ou Douro, 1683.

dans un terroir fertile, à une 124. Alderan Cybo, cardinal- lieue de son embouchure dans évêque de Porto, le 15 février la mer, et à seize au midi de

Brague. Elle est très-ancienne, bénédictines où il y a cent reliet passe pour la seconde ville de gieuses. Portugal, à cause de son commerce et de son port de mer,

Évêques de Porto. qui lui a donné le nom. Le se

1. Dom Basco ou Bascus , precond conseil souverain au par- mier évêque de Porto, fut translement de Portugal y est établi. féré à Brague. Elle contient quatre mille fa

2. Jean Peculiar. milles, partagées en cinq pa

3. Martin Perez , fut tranféré roisses. La cathédrale de l'As- à Brague. somption a un chapitre compo

4. Ferdinand de Guerra , sé de huit dignités et douze transféré à Brague. chanoines. Il y a huit maisons re 5. Louis Pirès, transféré à ligieuses d'hommes, sans comp- Brague , où il mourut en 1480. ter les Pères de l'Oratoire, et 6. Georges d'Acosta, cardinal quatre de filles. Les principales du titre des saints martyrs, pour les hommes sont l'abbaye Marcel et Pierre, fut transféré à des chanoines réguliers, celle des Brague. bénédictins, les dominicains, 7. Jean d'Arzonbuza , mort les augustins, les observantins et en 1495. autrefois le collége des jésuites. 8. Diegue de Souza , fit la Les quatre maisons de filles sont translation des reliques de saint l'Ave-Maria, abbaye de cent Pantaléon, martyr, en 1499. trente religieuses bénédictines, 9. Balthazard Limpo, transfondée en 1580 par le roi Em- féré à Brague. manuel; le monastère des car 10. Pierre d'Acosta, siégeait melites déchaussées, fondé en en 1540. 1704; les dominicaines et les 11. Rodrigue d'Acugna ou de cléristes.

Cunha. Le diocèse de Porto contient POSADAS ( François), célèbre trois cent quarante-une parois. dominicain espagnol, né à Corses, partagées en quatre archi- doue, ville d'Andalousie, le 6 prêtrés. On y voit entre autres février 1639, de parens pauvres, les abbayes suivantes de béné mais très-vertueux, fut reçu dictins de la congrégation de dans le couvent de l'Ordre de Portugal; ro. Saint-Thirso de Saint-Dominique de cette ville, , Ribo de Ave; 2°. Saint-Michel après bien des oppositions. On de Refoyos; 3o. Saint-Sauveur l'éprouva rudement pendant de Paco de Sousa; 4. Saint son noviciat; et lorsqu'il eut Jean de Pendorada; 5o. Saint- fait profession, il se consacra Michel de Bostello; 6o. Saint tout entier à la piété et à l'éSauveur de Travanca : 7o. Saint- tude. Il enseigna la philosopluie Jean de Arnoyo. Saint-Sauveur et la Théologie avec distinction, de Vayraon est une abbaye de fut prieur du couvent des do

ininicains de Cordoue, et se mes in-. 4. Sermons de la livra ensuite à la prédication. sainte Vierge Marie , in- fo. On Son zèle le portait à prècher a encore de lui divers traités de souvent dans les places publi- Théologie mystique, qui pourques, et il eut la consolation raient former 6 volumes in-40. de ramener dans les voies de la Ils sont restés manuscrits. (Mé justice un nombre prodigieux moire fourni par M. l'abbé Gide pécheurs. Il ne cessa de ca- ron, Espagnol, protonotaire da téchiiser les pauvres gens de la siége apostolique.) campagne , d'entendre leurs

POSREL (Jean-Paptiste ), confessions, et de leur procurer jésuite de Bergame, dans le dixtoutes sortes de secours. Il re- septième siècle, a donné la Coufusa constamment l'érèché de ronne des douze étoiles, ou de Ciudad - Rodrigo, auquel le roi l'excellence de la Vierge, de d'Espagne l'avait nommé. On le Vienne en Autriche, 1634,1638, consultait de toutes parts comme et le Char des héros errans, ou un oracle; et deux prélats dis- des quatre causes qui empetingués, le cardinal Salazar, do- chent les protestans d'embrasinipicain, évêque de Cordoue, ser la foi catholique, à Cologne, et le cardinal Belluga, alors cha- en 1031. ( Dupin, Table des noine lectoral' de cette église, Auteurs ecclésiastiques du dixne faisaient rien sans son avis : septième siècle, col. 2040.) ce fut lui qui décida ce dernier POSNA ou POSNANIE, Posà accepter l'évèché de Murcie. nania , ville épiscopale de PoLe père Posados est mort à Cor- logne, sous la métropole de doue , en 1720, après une vie Gnesne , est située dans une passée dans la pénitence et les belle plaine environnée de cofonctions du saint ministère. La leaux agréables, sur la gauche voix publique l'a déjà canonisé, ou sur la rive méridionale de et par ordre de la cour de Rome, la rivière de la Varta, à sepe on a commencé les informations milles de Gnesne. Elle est pepour procéder un jour à sa béa- tite, mais belle et fort martification. Un savant religieux chande. Dans une île formée par de son ordre a écrit sa vie, et l'a la rivière est la citadelle ou le publiée en 1 volume in-fol. On château, qui passe pour un des a du père Posadas plusieurs ou plus beaux du royaume, et où vrages qui respirent la plus le palatin faisait sa résidence. La baute piété et l'amour de Dieu, cathédrale, qui est un édifice dont il était rempli lui-même. magnifique, est dans le fau1°. Le Triomphe de la chasteté bourg de Valisonic. Assez près contre les erreurs de Molinos, est le collége des Lubrantins, in-4o. 2o. La Vie de saint Do-fondé par un évêque de Posnaminique de Guzman, in-4. 3o. nie de ce nom. Celui des jésuiSermons doctrinaus, 2 volu- tes élait dans la ville, ainsi que

le couvent des dominicains : intention d'avoir la chose. Telle celui des carmes, qui y avaient est celle du dépositaire, du comune magnifique église, et celui modataire, du fermier, et audes observantins étaient hors de tres qui possèdent une chose la ville.

pour et au nom d'autrui. POSNANIE (Pierre de ), La possession de fait et de vo. pieux et savant religieux polo- lonté est une véritable possesnais, de l'Ordre des Frères Mi- sion d'une chose que nous avons neurs, dans le dix-septième siè en nos mains, et que nous tecle. On a de lui : 10. Decisiones nons avec affection de la possétotius Theologie speculative et der en notre propre nom, et de moralis, en 6 livres, à Venise, la garder, ou avec affection de la en 1629, in-4o. 2o. Commentaria tenir, comme en ayant la proin lib. I, sentent. Scoti, à Ve- priété. Cette possession se divise nise, 1628. 3o. Institutionum en possession naturelle et en sacrarum moralium, in domi- possession civile. nicas totius anni, à Anvers , La possession naturelle est la 1638, in-fol., 2 volumes. 4o. détention d'une chose avec afDes Sermons sur toutes les fêtes fection de la garder, quoique de l'année. 50. Quæstiones in nous sachions qu'elle appartient secundum, tertium et quartum à autrui : et on en distingue de librum sententiarum. (Le père deux sortes; la juste , qui est Jean de Saint-Antoine, Biblioth. autorisée par les lois , telle que univer. francis., t. 2, p. 466.) celle d'un créancier qui possède

POSSESSEUR, est celui qui la chose qui lui a été donnée en détient une chose en qualité de gage par son débiteur; et l'inpropriétaire, et qui ne l'est pas, juste, qui est réprouvée par les soit qu'il sache ou qu'il ignore lois , telle qu'est celle d'un voqu'elle appartient à autrui. leur et d'un possesseur de mauTout possesseur est ou posses- vaise foi. seur de bonne foi, ou posses La possession civile est la déseur de mauvaise foi, ou pos- tention d'une chose avec affecsesseur de foi douteuse. ( Voyez tion de la tenir, comme en ayant RESTITUTION, S 5.)

la propriété, quoique nous ne POSSESSION, en termes de l'ayons pas véritablement. Telle jurisprudence, est la détention est la possession d'un possesseur d'une chose corporelle. On dis- de bonne foi qui a acheté un tingue deux sortes de posses- fonds de celui qu'il en croyait sion; l'une est purement de fait, le propriétaire, quoiqu'il ne le et l'autre est de fait et de vo fût

pas

véritablement. lonté.

La possession actuelle est celle La possession de fait n'est qui est accompagnée de la jouisqu'une simple détention d'une sance réelle et actuelle d'un chose qui est en nos mains, sans fonds avec perception des fruits.

« IndietroContinua »