Histoire de l'île de Chypre sous le règne des princes de la maison de Lusignan, Volume 2

Copertina anteriore
Imprimerie impériale, 1852
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina i - L'Académie ne demande pas une simple narration; elle désire que les auteurs, en faisant un récit des événements plus exact et plus étendu que ceux qui existent, ne négligent rien de ce qui se rapporte à la géographie, aux lois, aux coutumes et aux institutions religieuses, politiques et civiles de ce royaume ; elle les invite en outre à rechercher quelles furent, pendant la période de temps indiquée, les relations politiques et commerciales du royaume de Chypre avec l'Europe et l'Asie,...
Pagina 519 - Sept.] hora vespertina vel quasi Pontificatus Sanctissimi in Christo patris et Domini nostri Domini Eugenii. Divina providencia pape quarti anno eius decimoquarto.
Pagina 431 - ... ou mur dessus lui, et sa baniere en une lance avec sa cotte d'armes. A son service furent plus de cinquante chevaliers et escuiers tant des seigneurs pèlerins comme des gens du roy qui tous l'avoient visité en sa maladie, et mesmement monseigneur l'arcevesque de Terso qui moult debonnairement l'avoit visité et conforté en toute sa maladie.
Pagina 522 - ... en moi mandant et comandanttous vosbons plaisirs, pour les acomplir à l'aide du benoit Fis de Dieu, qui vous ait en sa sainte garde, et vous donne bonne vie et longue, et accomplissement de tout ce que Votre Majesté et royal cuer désire.
Pagina 118 - XIVe siècle leur rôle est devenu tout à fait prédominant, ainsi que le prouve notamment un mémoire sur les moyens de reconquérir la Terre Sainte et d'anéantir la puissance des sultans mamelouks d'Egypte, remis par les envoyés du roi de Chypre au pape Clément V pendant le concile de Vienne w.
Pagina 453 - En tesmoing de ce, Nous avons fait mettre nostre seel à ces présentes. Donné en nostre ville de Bruxelles, le XXIIII™...
Pagina 29 - Saint-Jean de Matha y fondait un couvent qui ne tarda pas à devenir le chef-lieu de l'ordre de la rédemption des captifs " ; enfin, à la date du diplôme de Henri de Lusignan, à l'époque où le saint-siège prenait sous sa protection spéciale les croisés qui allaient s'embarquer en Provence *, les voyages des navires marseillais en Syrie et à Alexandrie d'un côté, à Ceuta et à Bougie d'autre part, étaient si fréquents qu'un chai luifh, Hi-,1 de Marseille,t.
Pagina 428 - En cette cité de Limesso sejournasmes nous depuis cedit dimenche jusques au sabmedi ensuivant, jour du nouvel an, que a cedit jour le roy de Chippre nous avoit envoyé ung de ses escuiers et avec lui mules 2, chevaux et sommiers pour porter nostre cariage jusques en la cité de Nicossie.
Pagina 26 - Ier, faveur que semblent n'avoir pas obtenue les Marseillais. Il serait possible que , vers l'une de ces deux époques , un écrivain de la commune, voulant réparer la perte ou la dégradation du privilège primitif de ses compatriotes dans l'île de Chypre, se fût appliqué à le recopier et à refaire les parties qui pouvaient avoir été altérées par des causes aujourd'hui inconnues. Sans insister davantage sur ces explications toujours hasardées et rarement heureuses...

Informazioni bibliografiche