Immagini della pagina
PDF
ePub

DE

L'ESPRIT PHILOSOPHIQUE

DURANT LE DIX-HUITIÈME SIÈCLE.

PAR J.-E.-M. PORTALIS,
L'UN DES QUARANTE DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE.

PRÉCÉDÉ

D'UNE NOTICE SUR LA VIE DE L'AUTEUR

ET D'UN DISCOURS PRÉLIMINAIRE.

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

De l'application de l'esprit philosophique à l'histoire...

p. I

Il faut avoir fait de grands progrès dans la philosophie , pour que la manière d'étudier , d'écrire et de lire l'histoire puisse parvenir à un certain degré de perfection , p. 1. Quel est le degré de foi plus ou moins grand qu'on doit ajouter aux témoignages , p. 2. - Pénibles et insuffisans travaux des Scaliger, des Petau, des Sirmond, etc. ib. - Bayle porte, dans la science des faits historiques, un scepticisme outré, p. 3.

- Règles d'après lesquelles les témoignages doivent être pesés, ib. Témoignage verbal, ib. - Incertitude d'une grande partie de l'histoire ancienne de l'Egypte ou de l'Orient, antérieure à la conquête des Grecs , p. 4. - Des mémoires défectueux ne fournissent que des renseignemens vagues sur l'histoire du moyen âge, p. 5. - Sages réflexions, opinion de

[ocr errors]

p. 13.

Fontenelle sur l'histoire ancienne , ib. La certitude des faits historiques est présumée quand l'écrivain est contemporain, et qu'il mérite la confiance par son caractère, ib. — De l'absurde, du merveilleux, de l'extraordinaire, et du vraisemblable, ib. - On ne peut bien juger des faits qu'en remontant à l'époque où ils se sont passés, p. 8. - Il faut combiner les faits avec le génie particulier de chaque peuple, ib. — Chaque action doit être confrontée avec la vie entière de l'individu dont on écrit l'histoire , p. 9. Examiner les témoins qui transmettent des faits, p. 10. - Les témoins étoient-ils acteurs dans la scène , p. 11. Comment on doit juger un écrivain qui a rédigé sa propre histoire, p. 12.-Grégoire de Tours,

Quelques historiens, par leurs interprétations malignes, dépravent ce qu'ils touchent, ib. — L'abbé Fleury, l'abbé Racine, ib. - Il faut examiner un historien comme on examineroit un témoin en justice , p. 14, - L'esprit philosophique sert à distinguer le vrai historique du vraisemblale, et le vraisemblable du fabuleux et du faux, p. 15. — Le but de l'histoire est de régler notre conduite ; ib. - De juger les *princes ; p. 16. Il a été rarement atteint par les historiens modernes, ib. - Le grand avantage de l'histoire est de présen· ter des faits complets, c'est-à-dire des faits dont on puisse voir à la fois le principe et la suite, p. 18. — Il y a trois sortes d'histoires : les vies particulières, les annales de diverses cités ou de diverses nations , et celles du monde dans l'espace

d'un ou de plusieurs siècles, p. 19. - Des compilateurs, p. 20. - - L'esprit philosophique assigne à chaque espèce d'histoire

son utilité propre et ses caractères, ib. - Joinville, historien de saint Louis , p. 22. — Raynal, mauvais historien, ib. — Vertot a su peindre sans faire des portraits, ib. — Il y a eu

« IndietroContinua »