Immagini della pagina
PDF
ePub

HISTOIRE

UNIVERSELLE. PAR»,

TVPOfirUPIlIR DE FIRMIN DIdoT rRERES, RUI MCOR, 56.

UNIVERSELLE,

. PAR

CÉSAR CANTU,

SOIGNEUSEMENT REMANIÉE PAR L'AUTEUR,
ET TRADUITE SOUS SES VEUX,

PAR EUGÈNE AROUX,

ANCIEN DÉPUTÉ,

ET PIERSILVESTRO LÉOPARDI.

[graphic]

PARIS,
CHEZ FIRMES DIDOT FRÈRES, ÉDITEURS,

IMPRIMEURS DE 1,'lKSTITUT DE FRANCE,
HUE JACOB, 56.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

DE L'AUTEUR.

Tout écrivain étranger à la France éprouve naturellement le désir de voir ses idées répandues à l'aide d'une langue qui, par son extrême précision comme aussi par son universalité , devient de plus en plus le véhicule de communication entre les nations civilisées; mais pour celui qui écrit dans l'intérêt de la morale et de la vérité, c'est peut-être un devoir que de se servir d'un si puissant moyen de propagation. Nous avons commencé à publier en Italie, dans le cours de l'année 1838, un ouvrage intitulé Storia universelle comparata e documentata, ouvrage dont le succès paraissait d'abord fort incertain; car, pour ne rien dire de notre faiblesse en présence d'un si vaste sujet, nous n'étions rien moins que résigné à ménager des préjugés irritables et puissants, ni à recourir à des paradoxes plus ou moins brillants pour lui donner l'attrait qui manque en général aux ouvrages longs et sérieux. Nous ne nous sentions pas davantage disposé à satisfaire à cette avidité d'émotions et à cette paresse de jugement qui, pressées d'atteindre le but, voudraient supprimer le chemin, et rendre ainsi l'impatience du lecteur complice des mensonges de l'historien.

Mais, détournant nos regards de ces graves difficultés , pour ne voir que l'utilité et l'opportunité d'une telle entreprise , nous prÓmes le parti de nous y dévouer comme à un ministère de vérité et de justice. Et si, par notre position , nous nous trouvions quelquefois dans l'impossibilité d'exprimer notre pensée tout entière, nous étions néanmoins bien résolu de ne rien dire qui ne fût conforme à nos convictions.

« IndietroContinua »