Œuvres complètes

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 10 - Et maintenant voilà ce qui subsiste de cette ville puissante , un lugubre squelette ! Voilà ce qui reste d'une vaste domination , un souvenir obscur et vain ! Au concours bruyant qui se pressait sous ces portiques, a succédé une solitude de mort. Le silence des tombeaux s'est substitué au T.
Pagina 9 - Je vous salue, ruines solitaires, tombeaux saints , murs silencieux ! C'est vous que j'invoque, c'est à vous que j'adresse ma prière. Oui! tandis que votre aspect repousse d'un secret effroi les regards du vulgaire, mon cœur trouve à vous contempler le charme des sentiments profonds et des hautes pensées. Combien d'utiles leçons, de réflexions touchantes ou fortes n'offrez-vous pas à l'esprit qui sait vous consulter!
Pagina 90 - Non , c'est toujours à un but physique qu'ils se rapportent en dernière analyse, et ce but est toujours de détruire ou de conserver le corps.
Pagina 9 - ... ruines ! je retournerai vers vous prendre vos leçons ! je me replacerai dans la paix de vos solitudes ; et là , éloigné du spectacle affligeant des passions , j'aimerai les hommes sur des souvenirs ; je m'occuperai de leur bonheur, et le mien se composera de l'idée de l'avoir hâté.
Pagina 174 - Alors on pardonne à l'avarice qui, violant leurs tombeaux, a frustré leur espoir : on en accorde moins de pitié à ces ruines ; et, tandis que l'amateur des arts s'indigne, dans Alexandrie, de voir scier les colonnes des palais pour en faire des meules de moulin, le philosophe, après cette première émotion que cause la perte de toute belle chose, ne peut s'empêcher de sourire à la justice secrète du sort, qui rend au peuple ce qui lui coûta tant de peines, et qui soumet aux plus humbles...
Pagina 268 - ... est à moitié renversé; tantôt un portique, une galerie, un arc de triomphe; ici les colonnes forment des groupes dont la symétrie est détruite par la chute de plusieurs d'entre elles; là elles sont rangées en files...
Pagina 10 - L'ombre croissait, et déjà, dans le crépuscule, mes regards ne distinguaient plus que les fantômes blanchâtres des colonnes et des murs.... Ces lieux solitaires, cette soirée paisible, cette scène majestueuse, imprimèrent à mon esprit un recueillement religieux...
Pagina 119 - Considérée comme ville de guerre , Alexandrie n'est rien. On n'y voit aucun ouvrage de fortification ; le phare même , avec ses hautes tours , n'en est pas un. Il n'a pas quatre canons en état, et pas un canonnier qui sache pointer. Les cinq cents janissaires qui doivent former sa garnison , réduits à moitié , sont des ouvriers qui ne savent que fumer la pipe.
Pagina 375 - Sur son re« fus , la guerre s'alluma entre ces deux princes. « Pendant cinq années qu'elle dura , les Mèdes et « les Lydiens eurent alternativement de fréquents « avantages , et la sixième , il y eut une espèce de « combat nocturne, car après une fortune égale de « part et d'autre , s'étant livré bataille , le jour se « changea tout à coup en nuit, pendant que les deux « armées étaient aux mains. Thaïes de Milet avait « prédit aux Ioniens ce changement , et il en avait « fixé...
Pagina 11 - ... et de vie ? Que sont devenues tant de brillantes créations de la main de l'homme ? Où sont-ils ces remparts de Ninive, ces murs de Babylone, ces palais...

Informazioni bibliografiche