Immagini della pagina
PDF
ePub

OFFICE DES Morts. Transport d'une Eglise dans une autre ,

& autres prières demandées par la Famille. Diminution d'un tiers des honoraires fixés pour la Ville du Mans.

Pour éviter les inconvéniens qui résultent des chemins difficiles & impraticables, & les indécences qui pourroient avoir lieu à cet égard, nous ordonnons que les corps des Personnes décédées à la Campagne, Toient apportés à l'entrée des Villes , Fauxbourgs, Bourgs & Villages ; ou aux portes des Eglises ou des Cimetières, à la volonté des Parens.

Comme il est essentiel qu'il y ait aux Sépultures un nombre suffisant de Prêtres, nous voulons que ceux qui sont habitués dans les Eglises de la Ville du Mans , ainsi que les Ecclésiastiques choisis par les Curés pour les accompagner aux Convois & Sépultures des Pauvres , soient employés dans les Convois où tout le Clergé n'est point demandé.

Si l'on demande d'autres Prières que celles qui sont dans notre Rituel , relativement aux Sépultures, on suivra ce qui se pratique ordinairement à cet égard ; pourvu toutefois qu'elles soient conformes aux autres Livres approuvés dans notre Diocèse.

Les Fabriques des Eglises continueront d’exiger les mêmes rétributions qu'elles sont dans l'usage de recevoir pour le linge , les ornemens, le luminaire qu'elles fournissent pour les Services, Anniversaires , Messes chantées, pour le son des cloches & l'ouverture des fosses. Dans les Eglises où les Curés y participent, & ceiles où la Fabrique perçoit seule, on suivra la Coutume locale & les Réglemens faits ou approuvés par Nous. Signé LOUIS, Evêque du Mans.

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

Conclusions de notre Procureur Général, oui le rapport de Maître PIERRE POURTEIRON, Conseiller. Tout considéré : NOTREDITE COUR a homologué & homologue ledit Réglement, pour être exécuté dans l'étendue du Diocèse du Mans, selon la forme & teneur ; & y augmentant, ordonne, relativement aux honoraires des grands & petits Convois, & de l'Office des Morts, dans les Villes dudit Diocèse, à l'égard desquelles il est dit dans le Réglement que les honoraires seront payés comme dans la Ville du Mans & qu'il sera diminué un quart pour la rétribution de chaque assistant, que ladite diminution d'un quart sera également faite pour les droits des Curés, Sacristes, ainsi

que pour leur aslistance, & l'Office des Morts. Ordonne pareil

[ocr errors]

lement & conformément au Réglement fait pour le Diocèse d'Angers , aussi homologué en notredite Cour par Arrêt du vingt-sept Juin mil lept cent soixante-cinq, que l'honoraire des Meffes basses de dévotion fera fixé à douze fols. SI MANDONS à l'un de nos Huissiers de notrcdite Cour de Parlement de mettre le présent Arrêt à pleine & entière exécution , selon sa forme & teneur; de ce faire te donnons plein , entier, absolu pouvoir. Donné en notredite Cour de Parlement le vingt-sixième jour de Février , présent mois, l'an de grace mil sept cent soixante-douze , de notre règne le cinquante-septième. Collationné. Signé Deransy. Par la Chambre. Signé Le Jay. Louis, par la Grace de Dieu , Roi de France & de Navarre: Au premier notre Huissier, ou autre Huissier ou Sergent Royal sur ce requis ; savoir faisons, que vu par la Cour la Requête présentée par Louis-ANDRÉ DE GRIMALDI, des Princes de Monaco , Evêque du Mans, Conseiller du Roi en ses Conseils ; tendante à ce qu'il lui plût, vu l’Arrêt de la Cour du Parlement de Paris, du vingt-six Février mil septcent soixante-douze , qui,sur les avis donnésen exécution d'autre Arrêt du dix-sept Février mil sept cent soixànte-neuf, par les Officiers des Bailliages, Sénéchaussées , & autres Sièges Royaux des Villes du Diocèse du Mans, sur le Réglement fait par le Suppliant, pour la taxe des honoraires des Curés, Vicaires & autres Ecclésiastiques du Diocèse du Mans, homologue ledit Réglement pour être exécuté dans l'étendue du Diocèse du Mans, selon la forme & tencur, homologuer ledit Réglement pour être exécuté dans la partie du Diocèse du Mans qui est du ressort de la Cour, &c. Suit la teneur dudit Réglement : Réglement de Monseigneur Louis-ANDRÉ DE GRIMALDI , des Princes de Monaco, Evêque du Mans, Conseiller du Roi en ses Conseils, pour la taxe dont est question ci-après, &c. Tout considéré : NOTREDITE COUR a homologué & homologue le Réglement dont il s'agit, pour être exécuté suivant sa forme & teneur, dans la partie du Diocèse du Mans du ressort de la Cour ; & y augmentant , relativement aux honoraires des grands & petits Convois, & de l'Office des Morts , à l'égard desquels il est dit dans le Réglement que les honoraires seront payés comme dans la ville du Mans , & qu'il sera diminué un quart pour chaque assistant, ordonne que ladite diminution du quart sera également faite pour les droits des Curés, Sacristes, ainsi que pour lcur assistance à l'Office des Morts; ordonne pareille

[ocr errors][ocr errors]

ment que l'honoraire des Messes basses de dévotion demeurera fixé à douze sols. ȘI MANDONS mettre le présent Arrêt à exécution ; de ce faire te donnons pouvoir. Fait au Conseil Supérieur à Blois, le dixième jour de Décembre, l'an de grace mil fept cent soixante-douze, & de notre règne le cinquante-huitième. Collationné.

Par le Conseil. Signe Dupuy.

Louis, par la grace de Dieu,&c. Vu par la Cour la Requête présentée par Louis-ANDRÉ DE GRIMALDI, des Princes de Monaco, Evêque du Mans, &c. tendante à ce qu'il lui plåt homologuer le Réglement fait par le Suppliant, pour la taxe des Honoraires des Curés, Vicaires & autres Ecclésiastiques du Diocèse du Mans, &c. Tout considéré: NOTREDITE COUR a homologué & homologue ledit Réglement pour être exécuté dans la partie du Diocèse du Mans qui est du ressort de la Cour, &c. Fait au Conseil Supérieur de Bayeux, l'an de grace mil sept cent soixante-treize , &c.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

í

« IndietroContinua »