Histoire naturelle des Coralliaires ou polypes proprement dits, Volume 1

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina xxi - Examen de quelques productions marines qui ont été mises au nombre des plantes, et qui sont l'ouvrage d'une sorte d'insectes de mer, et se trouve dans les Mémoires de l'Académie des sciences, pour l'année 1742, p.
Pagina xvii - voir remuer les pattes ou pieds de cette ortie; et ayant mis le vase « plein d'eau où le corail était, auprès du feu , tous ces petits insectes «s'épanouirent.
Pagina xvii - L'ortie sortie étend les pieds et forme ce que M. de Marsigli et moi avions pris pour les pétales de la fleur. Le calice de cette prétendue fleur est le corps même de l'animal avancé et sorti hors de la cellule *. » La comparaison des fleurs du corailavec«une petite ortie » est parfaitement juste, mais demande à être expliquée. L...
Pagina xvi - ... que la mer fournit, pour servir à l'histoire naturelle de la mer, par le sieur de Peyssonnel, escuyer, docteur en médecine, correspondant des académies...
Pagina xvii - Lorsque je pressais l'écorce avec les ongles , je faisais sortir les intestins et tout le corps de l'ortie, qui, confus et mêlés ensemble, ressemblent au suc épaissi qui sort des glandes sébacées de la peau.
Pagina xx - Je pense, comme vous, que personne ne s'est avisé jusqu'à présent « de regarder le corail et les lithophytons comme l'ouvrage d'insectes. <( On ne peut disputer à cette idée la nouveauté et la singularité ; mais «je vous avouerai naturellement qu'il ne me paraît guère...
Pagina xx - A l'égard de votre système des plantes pierreuses, que vous rangez parmi les dépouilles animales de la mer, je ne sais si vos raisons seront assez fortes pour nous faire abandonner le préjugé où nous sommes touchant ces plantes ; il faut bien varier les preuves dans la dissertation qu'on doit en demander au nom de l'Académie et du ministre.
Pagina xvi - Il vit fleurir de nouveau le corail dans des vases remplis d'eau de la mer , et il reconnut que « ce qu'on croyait être la fleur de « cette prétendue plante n'était, au vrai, qu'un insecte semblable « à une petite ortie ou pourpre....
Pagina xx - ... comme l'ouvrage d'insectes. On ne peut disputer à cette idée la nouveauté et la singularité; mais je vous avouerai naturellement qu'il ne me paraît guère possible de l'établir dans la généralité que vous voulez lui donner.
Pagina 75 - Supposons qu'à un moment donné de la croissance d'un polype primitivement simple, deux centres d'activité vitale viennent à s'établir l'un à côté de l'autre au milieu du disque tentaculifère et continuent à déployer parallèlement des forces égales : l'individu primitivement unique sera bientôt partagé en deux moitiés tout-à-fait semblables entre elles.

Informazioni bibliografiche