Immagini della pagina
PDF
[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

DU LIBRAIRE (

ET

|DE LAMATEUR DE LIVRES,

CONTENANT

- 1°. UN NOUVEAU DICTIONNAIRE BIBLIOGRAPHIQUE,

" kquel sont indiqués les Livres les plus précieux et les Ouvrages les plus utiles, tant
"ciens que modernes, avec des notes sur les différentes éditions qui en ont été faites,
o des renseignemens nécessaires pour reconnaître les contrefaçons, et collationner les

Litres anciens et les principaux Ouvrages à estampes ; on y a joint la concordance des
Po auxquels les éditions les plus rares ont été portées dans les ventes publiques faites

ois cinquante ans, et l'évaluation approximative des Livres anciens qui se rencontrent
oquemment dans le commerce de la Librairie ;

2°. UNE TABLE EN FORME DE CATALOGUE RAISONNÉ,

0 sont classés méthodiquement tous les Ouvrages indiqués dans le Dictionnaire, et un
o nombre d'autres Ouvrages utiles, mais d'un prix ordinaire, qui n'ont pas dû être

placés au rang des Livres précieux.
" "-

PAR JAcQ.-CHARLEs BRUNET.

lioIsIÈME ÉDITIoN , augmentée de plus de deux mille articles, et
d'un grand nombre de notes.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[graphic]

SUR cETTE TROISIÈME ÉDITION.

Qoique la seconde édition de ce Manuel soit épuisée depuis près de trois ans, j'ai différé jusqu'à présent d'en donner une troisième, par égard pour les acquéreurs des deux premières ; cependant comme les fréquentes demandes qui me sont faites de cet ouvrage, et le prix élevé auquel il est porté dans les ventes , me prouvent assez qu'il n'est pas convenable de le laisser manquer plus long-temps, je me détermine à le présenter de nouveau a public, après y avoir fait de nombreuses corrections et des additions considérables, qui, je l'espère, en augmenteront lutilité. Les communications heureusement rétablies entre toutes les mations de l'Europe, depuis la publication de la précédente édition, m'ont facilité le moyen d'ajouter à celle-ci de nouvelles indications sur les plus remarquables productions modernes de la littérature étrangère. L'Angleterre surtout m'a fourni beautoup d'articles curieux, et m'en eût donné un bien plus grand nombre encore si j'avais voulu admettre comme livres précieux ous ceux qui, quoique d'un intérêt secondaire, sont portés à de hauts prix dans ce pays où il y a tant de riches amateurs. D'un autre côté, comme il m'a paru important de donner à la classe des livres français un peu plus d'étendue que je ne l'avais fait précédemment, j'ai d'abord revu avec soin ce qui a rapport aux premiers siècles de notre littérature; et pour cette portion de mon lavail, je me suis aidé des nombreuses remarques que le savant obéMercier de Saint-Léger a consignées dans son exemplaire des bibliothèques françoises de la Croix du Maine et Duverdier, o 6 vol. in-4., qui appartient aujourd'hui à la Bibliothèque du loi Cette circonstance est sans doute ce qui donnera le plus tintérêt à mes nouvelles notes sur nos anciens auteurs. Passant

[ocr errors]
« IndietroContinua »