Immagini della pagina
PDF
ePub

UPSAL 1907 IMPRIMERIE ALMQVIST & WIKSELL

[blocks in formation]

La présente publication a un double but: compléter, par la reproduction fidèle d'un certain nombre de chartes léonaises, les matériaux d'étude en somme très restreints dont disposent ceux qui s'occupent des anciens dialectes espagnols, et contribuer par

l'examen de ces chartes à fixer les caractères de l'ancien dialecte léonais. On ne trouvera représentées dans l'étude grammaticale que la phonétique et la morphologie, les deux parties de la grammaire qui, lorsqu'il s'agit de recherches de ce genre, sont les plus importantes. J'ai laissé de côté l'examen lexicographique de mes documents, me bornant à relever, dans le chap. III, certains mots qui me paraissent dignes d'attention. Une étude sur les noms propres

de

personnes figurant dans mes documents et tout particulièrement sur les changements que subissent, pour des raisons appartenant à la phonétique syntactique, certains d'entre eux, sera sous peu publiée à part.

Mon travail ne prétend qu'à être un modeste essai de dialectologie espagnole. Le temps trop court dont j'ai disposé pour rassembler les matériaux, ne m'a pas permis d'en faire une collection aussi riche que je l'aurais désiré. Certaines chartes qui entrent dans cette collection, n'ont que relativement peu d'intérêt, et des recherches prolongées m'auraient sans doute permis de les remplacer par des documents plus précieux. J'ai l'intention de remédier à ces défauts par des études ultérieures sur certaines régions du léonais.

Malgré tout, j'espère que mon livre pourra rendre quelques services, et, dans cet espoir, j'ose adresser l'expression de ma vive gratitude à Monsieur Ramón Menéndez Pidal, qui a d'abord dirigé mon attention et mon intérêt vers le vaste champ de

Lat. Amer. 6 Mar 53 Bottega od Erasmo

a

90

travail qu'offre le léonais et qui m'a fait maintes fois profiter de ses éminents conseils.

Je tiens aussi à remercier sincèrement Monsieur Juan Martínez de la Peña, à qui je dois la copie de quelques documents et qui a eu l'obligeance de contrôler une dernière fois toutes mes copies en collationnant les épreuves sur les originaux conservés aux Archives historiques de Madrid.

Upsal, août 1907.

CHARTES

DE

SAHAGUN

« IndietroContinua »